for Journals by Title or ISSN
for Articles by Keywords
help

Publisher: Elsevier   (Total: 2811 journals)

 A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  

  First | 7 8 9 10 11 12 13 14 | Last

Frontiers of Nanoscience     Full-text available via subscription   (Followers: 2, SJR: 0.213, h-index: 1)
Fuß & Sprunggelenk     Full-text available via subscription  
Fuel     Hybrid Journal   (Followers: 7, SJR: 1.884, h-index: 106)
Fuel and Energy Abstracts     Full-text available via subscription   (Followers: 5)
Fuel Cells Bulletin     Full-text available via subscription   (Followers: 6, SJR: 0.178, h-index: 15)
Fuel Processing Technology     Hybrid Journal   (Followers: 4, SJR: 1.677, h-index: 81)
Fundamentals of Interface and Colloid Science     Full-text available via subscription   (Followers: 6)
Fungal Biology     Hybrid Journal   (Followers: 5, SJR: 0.954, h-index: 69)
Fungal Biology Reviews     Full-text available via subscription   (Followers: 5, SJR: 1.362, h-index: 27)
Fungal Ecology     Hybrid Journal   (Followers: 5, SJR: 1.225, h-index: 18)
Fungal Genetics and Biology     Hybrid Journal   (Followers: 7, SJR: 1.484, h-index: 73)
Fusion Engineering and Design     Hybrid Journal   (Followers: 10, SJR: 0.661, h-index: 46)
Future Generation Computer Systems     Hybrid Journal   (Followers: 3, SJR: 1.243, h-index: 59)
Futures     Hybrid Journal   (Followers: 12, SJR: 0.758, h-index: 45)
Fuzzy Information and Engineering     Open Access   (Followers: 4)
Fuzzy Sets and Systems     Hybrid Journal   (Followers: 5, SJR: 1.558, h-index: 110)
Gaceta Sanitaria     Open Access   (Followers: 2, SJR: 0.434, h-index: 27)
Gait & Posture     Hybrid Journal   (Followers: 9, SJR: 1.537, h-index: 86)
Games and Economic Behavior     Hybrid Journal   (Followers: 16, SJR: 3.163, h-index: 58)
Gastroenterología y Hepatología     Full-text available via subscription   (SJR: 0.211, h-index: 21)
Gastroenterología y Hepatología Continuada     Full-text available via subscription   (SJR: 0.101, h-index: 1)
Gastroenterology     Hybrid Journal   (Followers: 108, SJR: 5.941, h-index: 287)
Gastroenterology Clinics of North America     Full-text available via subscription   (Followers: 5, SJR: 1.142, h-index: 62)
Gastrointestinal Endoscopy     Hybrid Journal   (Followers: 11, SJR: 2.276, h-index: 148)
Gastrointestinal Endoscopy Clinics of North America     Full-text available via subscription   (Followers: 6, SJR: 0.943, h-index: 44)
Gastrointestinal Intervention     Full-text available via subscription  
Gender Medicine     Hybrid Journal   (SJR: 0.598, h-index: 31)
Gene     Hybrid Journal   (Followers: 5, SJR: 0.965, h-index: 137)
Gene Expression Patterns     Hybrid Journal   (Followers: 1, SJR: 1.103, h-index: 44)
General and Comparative Endocrinology     Hybrid Journal   (Followers: 1, SJR: 1.185, h-index: 78)
General Hospital Psychiatry     Hybrid Journal   (Followers: 2, SJR: 1.018, h-index: 72)
Genes and Diseases     Open Access  
Genomics     Hybrid Journal   (Followers: 9, SJR: 1.604, h-index: 116)
Genomics Data     Open Access  
Genomics, Proteomics & Bioinformatics     Open Access   (Followers: 12, SJR: 0.646, h-index: 18)
Geobios     Full-text available via subscription   (Followers: 4, SJR: 0.747, h-index: 32)
Geochimica et Cosmochimica Acta     Hybrid Journal   (Followers: 15, SJR: 2.71, h-index: 145)
Geoderma     Hybrid Journal   (Followers: 6, SJR: 1.504, h-index: 90)
Geoderma Regional : The Intl. J. for Regional Soil Research     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Geoforum     Hybrid Journal   (Followers: 13, SJR: 1.844, h-index: 56)
Geomorphology     Hybrid Journal   (Followers: 19, SJR: 1.496, h-index: 85)
GeoResJ     Open Access  
Geoscience Frontiers     Open Access   (Followers: 6, SJR: 0.831, h-index: 9)
Geotextiles and Geomembranes     Hybrid Journal   (Followers: 2, SJR: 3.69, h-index: 41)
Geothermics     Hybrid Journal   (Followers: 4, SJR: 2.02, h-index: 32)
Geriatric Mental Health Care     Hybrid Journal  
Geriatric Nursing     Hybrid Journal   (Followers: 9, SJR: 0.25, h-index: 24)
Global and Planetary Change     Hybrid Journal   (Followers: 10, SJR: 1.937, h-index: 81)
Global Ecology and Conservation     Open Access   (Followers: 1)
Global Economics and Management Review     Full-text available via subscription  
Global Environmental Change     Hybrid Journal   (Followers: 25, SJR: 3.461, h-index: 78)
Global Finance J.     Hybrid Journal   (Followers: 9, SJR: 0.382, h-index: 18)
Global Food Security     Hybrid Journal   (SJR: 0.786, h-index: 3)
Global Heart     Hybrid Journal   (Followers: 2, SJR: 0.384, h-index: 10)
Gondwana Research     Hybrid Journal   (Followers: 6, SJR: 3.898, h-index: 61)
Government Information Quarterly     Hybrid Journal   (Followers: 16, SJR: 1.049, h-index: 42)
Graphical Models     Hybrid Journal   (Followers: 2, SJR: 0.545, h-index: 42)
Growth Factors and Cytokines in Health and Disease     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Growth Hormone & IGF Research     Hybrid Journal   (Followers: 16, SJR: 0.631, h-index: 44)
Gynecologic Oncology     Hybrid Journal   (Followers: 11, SJR: 1.959, h-index: 108)
Gynecologic Oncology Case Reports     Open Access   (Followers: 6, SJR: 0.132, h-index: 1)
Gynécologie Obstétrique & Fertilité     Full-text available via subscription   (Followers: 1, SJR: 0.231, h-index: 25)
Habitat Intl.     Hybrid Journal   (Followers: 5, SJR: 0.917, h-index: 30)
Hand Clinics     Full-text available via subscription   (Followers: 4, SJR: 0.765, h-index: 38)
Handai Nanophotonics     Full-text available via subscription  
Handbook of Adhesives and Sealants     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Handbook of Agricultural Economics     Full-text available via subscription   (Followers: 6, SJR: 0.59, h-index: 15)
Handbook of Algebra     Full-text available via subscription  
Handbook of Analytical Separations     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Handbook of Behavioral Neuroscience     Full-text available via subscription   (Followers: 4)
Handbook of Biological Physics     Full-text available via subscription  
Handbook of Chemical Neuroanatomy     Full-text available via subscription  
Handbook of Clinical Neurology     Full-text available via subscription   (Followers: 2, SJR: 0.393, h-index: 14)
Handbook of Clinical Neurophysiology     Full-text available via subscription   (SJR: 0.106, h-index: 6)
Handbook of Complex Analysis     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Handbook of Computational Economics     Full-text available via subscription   (Followers: 2)
Handbook of Defense Economics     Full-text available via subscription  
Handbook of Development Economics     Full-text available via subscription   (Followers: 7, SJR: 2.138, h-index: 10)
Handbook of Differential Equations: Evolutionary Equations     Full-text available via subscription  
Handbook of Differential Equations: Ordinary Differential Equations     Full-text available via subscription  
Handbook of Differential Equations: Stationary Partial Differential Equations     Full-text available via subscription  
Handbook of Differential Geometry     Full-text available via subscription  
Handbook of Dynamical Systems     Full-text available via subscription  
Handbook of Econometrics     Full-text available via subscription   (Followers: 6)
Handbook of Economic Forecasting     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Handbook of Economic Growth     Full-text available via subscription   (Followers: 4)
Handbook of Environmental Economics     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Handbook of Experimental Economics Results     Full-text available via subscription   (Followers: 3)
Handbook of Exploration and Environmental Geochemistry     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Handbook of Exploration Geochemistry     Full-text available via subscription  
Handbook of Ferromagnetic Materials     Full-text available via subscription   (Followers: 1)
Handbook of Game Theory with Economic Applications     Full-text available via subscription   (Followers: 4)
Handbook of Geophysical Exploration: Seismic Exploration     Full-text available via subscription   (SJR: 0.101, h-index: 2)
Handbook of Health Economics     Full-text available via subscription   (Followers: 9, SJR: 1.089, h-index: 23)
Handbook of Immunohistochemistry and in Situ Hybridization of Human Carcinomas     Full-text available via subscription  
Handbook of Income Distribution     Full-text available via subscription   (Followers: 2)
Handbook of Industrial Organization     Full-text available via subscription   (Followers: 4)
Handbook of Intl. Economics     Full-text available via subscription   (Followers: 4)
Handbook of Labor Economics     Full-text available via subscription   (Followers: 12)
Handbook of Law and Economics     Full-text available via subscription   (Followers: 11)

  First | 7 8 9 10 11 12 13 14 | Last

Journal Cover   Archives de Pédiatrie
  [SJR: 0.19]   [H-I: 29]   [1 followers]  Follow
    
   Full-text available via subscription Subscription journal
   ISSN (Print) 0929-693X
   Published by Elsevier Homepage  [2811 journals]
  • Editorial board
    • Abstract: Publication date: June 2015
      Source:Archives de Pédiatrie, Volume 22, Issue 6




      PubDate: 2015-05-20T15:43:13Z
       
  • Nécrose de l’os maxillaire compliquant un purpura fulminans.
           À propos d’un cas
    • Abstract: Publication date: Available online 15 May 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): C. Darbin-Luxcey , H. Foray , P. De Vries , C. Le Rouzic , M. Thepaut , F. D’Arbonneau
      Nous rapportons un cas de nécrose de l’os alvéolaire maxillaire, chez un enfant de 5 mois, hospitalisé pour purpura fulminans (PF). Il s’agit à notre connaissance de la première observation de nécrose osseuse buccale localisée au maxillaire consécutive à un PF. Cette observation illustre l’importance de réaliser un examen clinique et radiologique intrabuccal systématique par un chirurgien dentiste, un otorhinolaryngologiste (ORL) ou un stomatologue une fois l’urgence vitale écartée. À travers ce cas, nous soulevons les points essentiels concernant les modalités diagnostiques et thérapeutiques qui doivent être les plus précoces possible pour une prise en charge adaptée, afin d’éviter l’extension de la nécrose et ses séquelles. Purpura fulminans in infants is a rare, life-threatening condition mostly due to Neisseria meningitides. The condition is often fatal unless there is early recognition of the clinical symptoms, prompt diagnosis, and judicious replacement therapy. We observed a case of maxilla necrosis in a 5-month-old infant due to purpura fulminans. An acute necrotic process affecting the maxilla with denudation of bone and spontaneous exfoliation of teeth was noted. After 2 months, the patient was free of symptoms. To our knowledge, this is the first case report of necrosis of the maxilla secondary to a purpura fulminans. Prompt diagnosis and prompt medical intervention are necessary to avoid such complications.


      PubDate: 2015-05-20T15:43:13Z
       
  • Unusual sites of cystic lymphangioma in children
    • Abstract: Publication date: June 2015
      Source:Archives de Pédiatrie, Volume 22, Issue 6
      Author(s): M. Zouari , M. Ben Dhaou , R. Kchaou , M. Jallouli , R. Mhiri



      PubDate: 2015-05-20T15:43:13Z
       
  • Déficit complet en adénosine-désaminase-1 : une erreur
           innée du métabolisme responsable d’un déficit
           immunitaire combiné sévère
    • Abstract: Publication date: June 2015
      Source:Archives de Pédiatrie, Volume 22, Issue 6
      Author(s): A. Giraud , M.-P. Lavocat , C. Cremillieux , H. Patural , S. Thouvenin , A. David , J.-L. Perignon , J.-L. Stephan
      Les déficits immunitaires combinés sévères (DICS) représentent un groupe hétérogène de déficits immunitaires cellulaires graves. Leur diagnostic doit être précoce afin de permettre une prise en charge adaptée avant la survenue de complications infectieuses engageant le pronostic vital ou l’administration de vaccins vivants. Le déficit en adénosine-désaminase-1 (ADA1) est une erreur innée du métabolisme responsable d’un DICS associant une lymphopénie sévère à une atteinte osseuse caractéristique. Nous présentons une observation typique de défaut d’ADA1 chez une enfant pour laquelle le diagnostic a été porté à 2 mois de vie, devant une atteinte pulmonaire non infectieuse et une lymphopénie extrême. La restauration immunitaire sous enzymothérapie substitutive par ADA bovine pégylée a été satisfaisante. L’enfant était en attente d’un traitement curateur par thérapie génique. La greffe de cellules souches hématopoïétiques était aussi considérée. À travers cette observation, nous soulignons l’importance que revêt une lymphopénie sévère chez un jeune enfant pour le diagnostic des déficits immunitaires primitifs et nous décrivons le phénotype de cette affection rare. Severe combined immune deficiencies (SCIDs) are a heterogeneous group of severe cellular immunodeficiencies. Early diagnosis is essential to allow adapted care before life-threatening systemic infections or complications associated with live vaccines. Adenosine deaminase 1 deficiency (ADA1) is an inborn error of metabolism leading to severe lymphopenia and characteristic bone lesions. Herein, we present the typical case of a child in whom ADA SCID was diagnosed at 2months of life, revealed by lung involvement and extreme lymphopenia. Immune restoration in terms of peripheral lymphocyte count with enzyme replacement therapy, namely pegylated bovine ADA, is satisfactory so far. The search for a compatible donor is underway. Correcting the genetic defect by gene transfer is also being considered. The phenotype of this very rare condition is described. A severe peripheral lymphopenia in a young child is a finding of utmost importance for the diagnosis of a primary cellular immunodeficiency.


      PubDate: 2015-05-20T15:43:13Z
       
  • Épiglottite aigüe à streptocoque β-hémolytique du
           groupe A
    • Abstract: Publication date: June 2015
      Source:Archives de Pédiatrie, Volume 22, Issue 6
      Author(s): J. Mazenq , K. Retornaz , R. Vialet , J.-C. Dubus
      L’épiglottite aigüe est devenue une entité exceptionnelle en pédiatrie. L’introduction de la vaccination conjuguée anti-Haemophilus influenzae type B a modifié la morbi-mortalité, ainsi que la microbiologie de cette pathologie. Nous rapportons le cas d’un nourrisson de 11 mois ayant présenté une épiglottite aigüe à streptocoque β-hémolytique du groupe A. Acute epiglottitis has become an exceptional observation in pediatrics. The introduction of Haemophilus influenzae type B vaccine changed the morbidity, mortality, and microbiology of this disease. We report the case of an 11-month-old infant with acute epiglottitis due to group A β-hemolytic streptococcus.


      PubDate: 2015-05-20T15:43:13Z
       
  • High procalcitonin and thrombocytopenic purpura in a case of
           Kikuchi-Fujimoto disease
    • Abstract: Publication date: June 2015
      Source:Archives de Pédiatrie, Volume 22, Issue 6
      Author(s): A. de Luca , A. Parizel , G. Fromont , P. Roblot , F. Roblot , C. Gambert-Abdel Rahman , R. Hankard
      Kikuchi-Fujimoto disease is a mild and rare idiopathic disease, particularly in children. It is mostly characterized by painful cervical lymphadenopathy and/or prolonged fever and confirmed by histology. We report a case of Kikuchi-Fujimoto disease in a 14-year-old teenager with high procalcitonin concentration and thrombocytopenic purpura.


      PubDate: 2015-05-20T15:43:13Z
       
  • Méningite à Salmonelle chez un nourrisson due à une tortue
           domestique
    • Abstract: Publication date: June 2015
      Source:Archives de Pédiatrie, Volume 22, Issue 6
      Author(s): C. Ricard , J. Mellentin , R. Ben Abdallah Chabchoub , P. Kingbede , T. Heuclin , A. Ramdame , A. Bouquet , F. Couttenier , S. Hendricx
      Bien que la majorité des infections à Salmonelles non typhiques soit d’origine alimentaire et se manifeste par des troubles digestifs, il existe d’autres sources de contamination telles que les reptiles, un des réservoirs naturels de la bactérie. Une contamination de l’homme est alors possible par contact direct avec l’animal ou son environnement. Les jeunes enfants, en particulier ceux âgés de moins de 5ans, sont très vulnérables aux infections à Salmonella. Les formes graves sont l’apanage de nourrissons en particulier avant 3 mois ou lorsqu’ils sont atteints de drépanocytose ou d’immunodéficience. Nous rapportons le cas d’une méningite à Salmonella enterica subsp. enterica sérotype Vitkin chez un nourrisson de 1 mois et demi contaminé par une tortue. In humans, Salmonella most often causes self-limiting gastroenteritis, but more severe symptoms such as sepsis and meningitis can also occur and can sometimes have a fatal outcome. Even if the meningitis is not fatal, sequelae such as epilepsy, cranial nerve palsies, and hydrocephalus can occur. In the United States, it has been estimated that approximately 6% of the human cases of salmonellosis can be attributed to contact with reptiles or amphibians. The infection may take place by direct contact between reptile and human or indirectly via contact with an environment contaminated with Salmonella from a reptile. Salmonella enterica subsp. enterica serotype Vitkin is a common gut inhabitant of reptiles. Though human cases due to this organism are exceedingly rare, it may infect young infants and immunocompromised individuals with a history of intimate associations with reptiles. Gastroenteritis is the most common presentation ; others include peritonitis, meningitis and bacteremia. We report a case of meningitis caused by S. enterica subsp. enterica serotype Vitkin in a 1-month-old child due to a pet turtle.


      PubDate: 2015-05-20T15:43:13Z
       
  • Le syndrome Kabuki : mise au point et revue de la littérature
    • Abstract: Publication date: Available online 28 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): M. Arnaud , M. Barat-Houari , V. Gatinois , E. Sanchez , S. Lyonnet , I. Touitou , D. Geneviève
      Le syndrome Kabuki (OMIM : 147920) est un syndrome rare, associant principalement un déficit intellectuel, un syndrome poly-malformatif et des variations morphologiques du visage spécifiques permettant le diagnostic. Il présente néanmoins une forte hétérogénéité clinique et biologique comportant des symptômes plus rares mais très divers (problèmes endocrinologiques, maladies auto-immunes, obésité, etc.). Le diagnostic clinique reste difficile car il repose sur un faisceau d’arguments cliniques, radiologiques et biologiques. Les complications sont multiples, parfois inter-pénétrantes, et un diagnostic précoce de la maladie est indispensable pour une prise en charge optimale. La mise au point de tests génétiques a donc été essentielle. Récemment, le séquençage de tous les exons (exome) a permis d’identifier successivement deux gènes responsables de la maladie : KMT2D, plus connu sous le nom de MLL2, et KDM6A. Les études fonctionnelles de ces gènes aideront à la compréhension de leur rôle dans la pathogenèse de la maladie, notamment en testant l’hypothèse de modifications épigénétiques lors de l’embryogenèse et du développement. La compréhension des interactions entre KMT2D et ses gènes cibles pourrait permettre d’identifier d’autres gènes candidats pour les cas encore inexpliqués de syndrome Kabuki. Kabuki syndrome (OMIM: 147920) is a rare condition, mainly associating intellectual deficiency, a polymalformative syndrome, and specific morphological changes in the face. It nevertheless has a strong clinical and biological heterogeneity with rarer but very different symptoms (endocrinological anomalies, autoimmune disorders, obesity, etc.). Clinical diagnosis is difficult because it is based on a spectrum of clinical, radiological, and biological factors. Complications are numerous, sometimes interpenetrating, and early diagnosis of the disease is essential for optimal management. The development of genetic testing is therefore essential for the diagnosis of this disease. Recently, exome sequencing has helped identify two genes responsible for the disease: KMT2D (lysine (K)-specific methyltransferase 2D, better known as MLL2 - mixed lineage leukemia), and KDM6A (lysine-specific demethylase 6A). Functional studies of these genes should help clarify their role in the pathogenesis of the disease, in particular to test the hypothesis of epigenetic changes during embryogenesis and development. Finally, understanding the interactions between KMT2D and its target genes could unravel other candidate genes for hitherto unexplained Kabuki syndrome cases.


      PubDate: 2015-04-30T13:02:40Z
       
  • Prise en charge des infections urinaires de l’enfant.
           Recommandations du groupe de pathologie infectieuse pédiatrique de la
           Société française de pédiatrie et de la
           Société de pathologie infectieuse de langue française
    • Abstract: Publication date: Available online 28 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): R. Cohen , J. Raymond , A. Faye , Y. Gillet , E. Grimprel
      Le dépistage des infections urinaires (IU) passe par le recours aux bandelettes urinaires dès l’âge de 1 mois, qui doit être plus fréquent (grade A). La confirmation de l’IU par l’examen cytobactériologique des urines (ECBU) doit, à chaque fois que nécessaire, privilégier d’autres modes de prélèvement que la poche à urines : prélèvement au jet, cathétérisme urétral, voire, ponction sus-pubienne (grade A). Le pourcentage de souches de E. coli, producteur de bêtalactamases à spectre étendu (BLSE) isolées dans les infections urinaires de l’enfant inférieur à 10 %, ne justifie pas de bouleverser les recommandations de 2007 (grade B). Une augmentation de l’utilisation des carbapénèmes en première intention représente un danger écologique majeur et expose au risque d’infections intraitables. Le groupe d’expert recommande pour les infections urinaires fébriles : (1) de récupérer le plus rapidement possible le résultat d’antibiogramme, pour adapter au plus tôt le traitement à une éventuelle souche résistante ; (2) de privilégier les traitements initiaux par aminosides (notamment l’amikacine) qui restent actifs sur la majorité des souches BLSE, en monothérapie pour les patients pris en charge aux urgences pédiatriques et/ou hospitalisés ; (3) la ceftriaxone (intraveineuse [IV] ou intramusculaire [IM]) reste un traitement adapté pour les patients vus aux urgences ou en ambulatoire tant que le pourcentage de souche d’entérobactéries productrices de BLSE restera faible ; (4) l’utilisation d’emblée par voie orale du céfixime (grade B) est envisageable dans les cas des pyélonéphrites aiguës (PNA) sans signe de gravité et à bas risque définis par : âge>3 mois, état général conservé, durée d’évolution de la fièvre<4jours, absence de comorbidité associée, d’antécédents d’infection urinaire, d’uropathie et d’antibiothérapie préalable dans les 3 derniers mois ; (5) le relais oral des traitements parentéraux est guidé les tests de sensibilité in vitro, en essayant d’épargner l’usage de céphalosporines orales pour limiter la sélection de résistances bactériennes. La durée habituelle du traitement étant de 10jours. Sauf situation particulière, il n’y a pas lieu de prescrire une cystographie rétrograde ou une antibioprophylaxie après une première pyélonéphrite. Pour les cystites, le groupe d’experts recommande, d’une part, la réalisation systématique de l’ECBU et la prescription initiale, avant les résultats de l’ECBU d’un des 3 antibiotiques suivants par voie orale : amoxicilline-acide clavulanique, cotrimoxale, céfixime. La durée totale du traitement antibiotique est de 5jours avec adaptation du traitement en fonction de l’évolution clinique et de l’antibiogramme. Urine dipsticks have to be used more frequently for the screening of urinary tract infections (UTI) in febrile infants and children (grade A). Confirmation of the UTI by urine culture should prefer other methods of sampling than the urine bag: sampling jet, urethral catheterization, or pubic puncture (grade A). The percentage of Escherichia coli producing extended-spectrum beta-lactamases (ESBL) in children accounts for less than 10 % in France and does not justify revising the 2007 recommendations (grade B). An increase in the use of carbapenems in first-line treatment is a major environmental hazard and exposes the patient to the risk of untreatable infections. For febrile UTI, the expert group recommended: (1) recover the results of susceptibility testing as soon as possible to quickly adapt treatment for possible resistant strains; (2) favor initial treatment with aminoglycosides (particularly amikacin) which remain active in the majority of ESBL strains for patients seen in the pediatric emergency department and/or hospital; (3) ceftriaxone (IV or IM) remains an appropriate treatment for patients seen in the emergency department or outpatient clinic because the percentage of ESBL-producing enterobacteria strains remains low; (4) use oral cefixime (grade B) in nonsevere cases and low-risk patients defined as age>3months, general condition preserved, disease duration of fever<4days, no associated comorbidity, and no history of urinary tract infection, ...
      PubDate: 2015-04-30T13:02:40Z
       
  • Info-vaccins
    • Abstract: Publication date: Available online 28 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): R. Cohen , O. Romain



      PubDate: 2015-04-30T13:02:40Z
       
  • Le syndrome de Smith-Magenis, une association unique de troubles du
           comportement et du cycle veille/sommeil
    • Abstract: Publication date: Available online 28 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): A. Poisson , A. Nicolas , D. Sanlaville , P. Cochat , H. De Leersnyder , C. Rigard , P. Franco , V. des Portes , P. Edery , C. Demily
      Le syndrome de Smith-Magenis (SMS) est une affection génétique se manifestant essentiellement par une déficience intellectuelle associée à un important retard de langage, des signes morphologiques reconnaissables, des troubles du comportement et du sommeil. Il est lié dans 90 % des cas à une microdélétion localisée sur le bras court du chromosome 17 en 17p11.2. Plus rarement, il s’agit d’une mutation ponctuelle du gène RAI1, situé dans cette même région chromosomique. Les troubles du comportement sont variés, majorés par le retard de langage et les troubles du sommeil. Ces derniers sont liés à une inversion de la sécrétion de mélatonine perturbant le cycle nycthéméral et entraînant une agitation nocturne et diurne. L’association des troubles du sommeil et des troubles comportementaux, qui en résultent partiellement, met en péril le parcours scolaire de l’enfant et impacte l’équilibre familial. Il n’y a actuellement aucune recommandation clinique pour ce syndrome. Néanmoins, avec une prise en charge adaptée, il est possible de rétablir un rythme de sommeil normal et d’améliorer le comportement. La prescription médicamenteuse associe généralement la prise de β-bloquants le matin (pour limiter la sécrétion diurne de mélatonine) et de mélatonine le soir (pour remplacer le pic déficitaire). Parallèlement, il faut identifier et prendre en charge de manière spécifique une éventuelle hyperactivité ou agressivité. L’amélioration des capacités de communication et les soins de stimulation (orthophonie, psychomotricité, remédiation cognitive) sont un élément thérapeutique central. Cet article reprend les principaux éléments cliniques et paracliniques du syndrome de Smith-Magenis et propose une prise en charge adaptée aux différentes étapes de la vie de l’enfant. Smith-Magenis syndrome (SMS) is a genetic disorder characterized by the association of facial dysmorphism, oral speech delay, as well as behavioral and sleep/wake circadian rhythm disorders. Most SMS cases (90%) are due to a 17p11.2 deletion encompassing the RAI1 gene; other cases stem from mutations of the RAI1 gene. Behavioral issues may include frequent outbursts, attention deficit/hyperactivity disorders, self-injuries with onychotillomania and polyembolokoilamania (insertion of objects into bodily orifices), etc. It is noteworthy that the longer the speech delay and the more severe the sleep disorders, the more severe the behavioral issues are. Typical sleep/wake circadian rhythm disorders associate excessive daytime sleepiness with nocturnal agitation. They are related to an inversion of the physiological melatonin secretion cycle. Yet, with an adapted therapeutic strategy, circadian rhythm disorders can radically improve. Usually an association of beta-blockers in the morning (stops daily melatonin secretion) and melatonin in the evening (mimics the evening deficient peak) is used. Once the sleep disorders are controlled, effective treatment of the remaining psychiatric features is needed. Unfortunately, as for many orphan diseases, objective guidelines have not been drawn up. However, efforts should be focused on improving communication skills. In the same vein, attention deficit/hyperactivity disorders, aggressiveness, and anxiety should be identified and specifically treated. This whole appropriate medical management is underpinned by the diagnosis of SMS. Diagnostic strategies include fluorescent in situ hybridization (FISH) or array comparative genomic hybridization (array CGH) when a microdeletion is sought and Sanger sequencing when a point mutation is suspected. Thus, the diagnosis of SMS can be made from a simple blood sample and should be questioned in subjects of any age presenting with an association of facial dysmorphism, speech delay with behavioral and sleep/wake circadian rhythm disorders, and other anomalies including short stature and mild dysmorphic features.


      PubDate: 2015-04-30T13:02:40Z
       
  • Hypoplasie de la joue latérale de la trochlée à distance
           d’une fracture supracondylienne de l’humérus non
           déplacée chez l’enfant : à propos d’un cas
           
    • Abstract: Publication date: Available online 28 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): R. Gauthé , J. Leroux , C. Latrobe , D. Thomas , D. Moukoko , M. Ould-Slimane , E. Foulongne , S. Abu-Amara , J. Lechevallier
      Nous rapportons le cas d’un garçon de 13ans ayant consulté pour une raideur et une douleur du coude apparues en plusieurs années. Il avait pour seul antécédent une fracture supracondylienne (FSC) fermée non déplacée survenue 7ans auparavant et d’évolution favorable. Les examens ont montré l’existence d’une hypoplasie de la joue latérale de la trochlée et d’importantes lésions arthrosiques. Nous rappelons que les FSC de l’humérus sont fréquentes chez l’enfant et que la réduction en urgence diminue les risques de complications. Cependant, cette observation montre que l’hypoplasie de la joue latérale de la trochlée est une complication tardive grave qui peut survenir dans les suites d’une FSC de l’humérus sans critère de gravité et d’évolution initiale simple. We report the case of a 13-year-old boy presenting with stiffness and pain in the elbow, which had appeared a few years before consultation. He reported a history of a closed, nondisplaced supracondylar fracture of the humerus 7 years before. Progression was good after orthopedic treatment. X-rays and CT showed a distinctive deformation, called a fishtail deformity, associated with severe arthritic injuries. We recall here that supracondylar fractures of the humerus are common in children and that early reduction decreases the complication rate. However, this case shows that fishtail deformity is a late and serious complication, which may occur after a nondisplaced supracondylar fracture of the humerus, with no severity factors and with good early progression.


      PubDate: 2015-04-30T13:02:40Z
       
  • Une cause rare d’adénopathies disséminées
    • Abstract: Publication date: Available online 28 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): Y. Mahdi , A. Malihy , F. Kettani , I. Alaammari , M. Khmou , S. Touri , L. Rouas , N. Lamalmi , M. El Khorassani , Z. Alhamany



      PubDate: 2015-04-30T13:02:40Z
       
  • Lymphome B inclassable, entre lymphome B diffus à grandes cellules et
           lymphome de Burkitt
    • Abstract: Publication date: Available online 28 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): Y. Mahdi , A. Malihy , F. Kettani , I. Alaammari , M. Khmou , S. Touri , L. Rouas , N. Lamalmi , M. El Khorassani , Z. Alhamany



      PubDate: 2015-04-30T13:02:40Z
       
  • Publication des thèses d’exercice de pédiatrie
    • Abstract: Publication date: Available online 28 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): A. Fabre
      Introduction La production scientifique étant devenue un des critères d’évaluation des hôpitaux et des facultés, la publication des thèses d’exercice est un enjeu. Le taux de publication global est aux alentours de 10 %, mais il n’existe pas d’étude portant exclusivement sur les thèses de pédiatrie. Méthodes La recherche d’articles scientifiques issus d’un travail de thèse de pédiatrie a été effectuée sur Pubmed et Google Scholar pour les étudiants affectés en pédiatrie en 2003. Pour chaque article retenu, nous avons colligé la langue de publication, l’année de publication, le facteur d’impact de la revue. Résultats Pour les 172 étudiants affectés en pédiatrie en 2003, 48 (27,9 %) thèses ont été publiées, dont 29 % en français, dans un délai moyen de 2,21ans avec un facteur d’impact moyen de 2,3. Il n’y avait pas d’association statistiquement significative entre le sexe, l’âge de soutenance ou la ville d’affectation. Conclusion Plus de 25 % des thèses de pédiatrie donnent lieu à publication, ce qui est à un taux comparable aux données nationales ou internationales disponibles. Introduction A medical dissertation is mandatory during medical studies in France. Often these dissertations are only considered an old-fashioned tradition but nonetheless require scientific research. According to recent publications, only 10% are secondarily published; however, there are no specific studies on pediatric medical dissertations. Method For all medical dissertations from students assigned to pediatrics in 2003, a subsequent publication was searched for on Pubmed and Google Scholar. When such a publication was found, data on the student's rank, the impact factor (IF), the language of publication, and the number of citations were retrieved. Results For students assigned to pediatrics in 2003, 27.9% of the 172 medical theses were published, with a mean delay of 2.21 years. French was the language in 29%, and the mean IF was 2.3. There was no statistical association between student sex, age, university, size of the medical dissertation and publication. Discussion More than 25% of the pediatric medical dissertations are published. According to available data, this is a good rate but nonetheless still low. We found no clear factor associated with publication. Concl...
      PubDate: 2015-04-30T13:02:40Z
       
  • La pathologie infectieuse pédiatrique : une discipline en pleine
           mutation
    • Abstract: Publication date: Available online 28 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): R. Cohen



      PubDate: 2015-04-30T13:02:40Z
       
  • Troubles du comportement alimentaire : pensons à
           l’ostéoprotection !
    • Abstract: Publication date: Available online 28 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): C. Freychet , J. Bacchetta



      PubDate: 2015-04-30T13:02:40Z
       
  • Évaluation des pratiques familiales et communautaires de soins à
           l’enfant à domicile au Togo
    • Abstract: Publication date: Available online 28 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): O.-B. Tchagbele , E. Djadou , K.D. Azoumah , A. Mouhari-Toure , J.K. Guedenon , K.A.R. Segbedji , A.D. Agbere



      PubDate: 2015-04-30T13:02:40Z
       
  • Hypercalcémie menaçante révélatrice d’une
           leucémie aiguë lymphoblastique de l’enfant
    • Abstract: Publication date: Available online 18 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): M. Poirée , A. Dupont , E. Gondon , C. Boyer , D. Dupont
      L’hypercalcémie est une complication connue mais rare des leucémies aiguës lymphoblastiques de l’enfant (LAL). Nous rapportons le cas d’une LAL B dont les signes d’appel étaient une hypercalcémie sévère associée à des lésions ostéolytiques diffuses, sans anomalies hématologiques. Ce travail souligne les difficultés à établir formellement le diagnostic de LAL et la nécessité de répéter les examens (myélogrammes). Par ailleurs, certaines anomalies biologiques, cytogénétiques et moléculaires doivent être recherchées. Le dosage de la parathormone intacte (PTHi) permet d’éliminer une hyperparathyroïdie associée. La PTH-related protein (PTHrP) est souvent impliquée dans l’hypercalcémie secondaire à une pathologie maligne. La translocation t(17;19) et son transcrit de fusion E2A-HLF doivent être recherchés. Le contrôle de l’hypercalcémie doit associer le traitement de la pathologie sous-jacente à une prise en charge symptomatique associant une hyperhydratation et parfois des biphosphonates. Hypercalcemia in childhood acute lymphoblastic leukaemia (ALL) is a well-known but uncommon complication. Here, we report a case of B-ALL in which the first signs were life-threatening hypercalcemia associated with diffuse osteolytic lesions with no hematologic abnormalities. We draw attention to the difficulties formally establishing the ALL diagnosis. Bone marrow examinations must be repeated if necessary. Furthermore, biological, cytogenetic, and molecular aspects need to be investigated. Measurement of intact PTH can exclude hyperparathyroidism. PTHrP is possibly involved in hypercalcemia processes induced by tumor cells. The t(17;19) translocation and its E2A-HLF transcript fusion, which have been thought to be a poor prognostic factor, must be determined. Regarding severe hypercalcemia control, treatment is based on both underlying disease management and serum calcium level reduction with aggressive hydration and if necessary bisphosphonates.


      PubDate: 2015-04-26T12:40:39Z
       
  • Repérage des conduites à risque et des symptômes
           dépressifs chez les adolescents admis en service d’accueil des
           urgences
    • Abstract: Publication date: Available online 18 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): P. Vic , E. Ramé , A. Robert-Dehault , S. Henry , L. Le Moigno , J. Hébert
      Objectifs L’objectif principal de cette étude était d’estimer la prévalence des conduites à risque et des symptômes dépressifs chez les adolescents consultant au service d’accueil des urgences (SAU) d’un hôpital général. L’objectif secondaire était de comparer cette prévalence en fonction des motifs d’admission. Méthode Étude observationnelle, monocentrique, menée de janvier à septembre 2013, à l’aide d’un questionnaire distribué à tous les adolescents de 12 à 18ans se présentant au SAU pédiatrique. Les questions s’attachaient à décrire leur environnement, leur mode de vie, les conduites à risque et les symptômes évocateurs de dépression. Les patients ont été répartis entre trois groupes en fonction du motif initial d’admission : médical, traumatologique ou manifestation de souffrance psychique. Résultats Nous avons inclus 379 adolescents, de 15ans d’âge médian. Ceux du groupe souffrance psychique différaient de façon significative sur les points suivants : vie avec un seul parent ou en foyer, suivi par un professionnel de la santé mentale et/ou par un éducateur, consommation régulière d’alcool, consommation en binge drinking, consommation plus élevée de cannabis et de tabac, fréquence des symptômes tels que douleurs abdominales, céphalées, dorsalgies, vertiges, des difficultés d’endormissement et consommation plus fréquente de médicaments à visée hypnotique et/ou anxiolytique. Ils avaient plus souvent fugué, eu des idées suicidaires et/ou fait des tentatives de suicide et présentaient plus de symptômes évocateurs de dépression. Dans les deux autres groupes, la fréquence de ces symptômes de dépression et/ou de conduites à risque était également très élevée. Conclusion Les SAU sont un endroit privilégié pour le repérage de situations à risque ou de signes de dépression dans la population adolescente, quel que soit le motif d’admission. Objectives The main objective of this study was to estimate the prevalence of social and psychological problems, risk behaviors, and depression symptoms in a population of adolescents consulting in a Pediatric Emergency Department of a general hospital, and compare these according to the reasons for consulting. Methods Observational monocentric study, in the Pediatric Emergency Department of a general hospital in Britany, France, between January and September 2013, using a questionnaire dispensed to 12- to 18-year-old adolescents. The questions covered habits, school, symptoms, risk behaviors, and depression symptoms. Patients were classified into three groups based of the initial aim of the consultation: medical, traumatologic, and acute psychiatric. Results A total of 379 adolescents, median age: 15 years, were included. Adolescents from the “psy...
      PubDate: 2015-04-26T12:40:39Z
       
  • Projet de mise en place du dépistage néonatal systématique
           des déficits immunitaires combinés sévères :
           présentation de l’étude DEPISTREC
    • Abstract: Publication date: Available online 18 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): C. Thomas , S. Mirallié , C. Pierres , C. Dert , M.-C. Clément , N. Mahlaoui , I. Durand-Zaleski , A. Fischer , M. Audrain
      Le déficit immunitaire combiné sévère (DICS) est une maladie génétique caractérisée par un déficit profond de l’immunité adaptative marqué par l’absence de lymphocytes T. Les enfants atteints sont asymptomatiques à la naissance mais décèdent d’infections dans la première année de vie s’ils ne sont pas identifiés et pris en charge, et sont très vulnérables aux infections secondaires liées à l’injection de vaccins vivants. La greffe de cellules souches hématopoïétiques ou la thérapie génique permettent de remplacer le système immunitaire défaillant et de guérir ces enfants. Des données publiées dans la littérature montrent que la survie des enfants porteurs de DICS diagnostiqué avant l’âge de trois mois est nettement supérieure à celle des enfants reconnus plus tardivement. Le diagnostic précoce du DICS permettrait une prise en charge rapide des nouveau-nés porteurs de la maladie, avant la survenue de complications infectieuses sévères, et permettrait d’améliorer la survie et la qualité de vie et de diminuer les effets secondaires et le coût des traitements. La question posée au vu de ces données est la faisabilité d’un dépistage néonatal généralisé des DICS. Une analyse biologique, appelée quantification des T-cell receptor excision circles (TRECs), est possible à partir des taches de sang déjà prélevées chez tous les nouveau-nés sur carton de « Guthrie » pour les dépistages systématiques. Cette méthode est très sensible et très spécifique. L’étude prospective que nous proposons (protocole DEPISTREC) a pour but d’étudier la faisabilité du dépistage néonatal généralisé du DICS en France, son utilité clinique et médico-économique et le ratio coût-efficacité. Elle cherchera à montrer que quelle que soit l’organisation du dépistage retenue en France, le dépistage néonatal généralisé du DICS est faisable et acceptable par la population. Notre projet est développé avec le Centre de référence national des déficits immunitaires héréditaires (CEREDIH) et l’Association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant (AFDPHE). Il a le soutien de l’European Society of Immune Deficiency (ESID), de la Société d’hématologie et d’immunologie pédiatrique (SHIP) et des associations de patients, française (IRIS) et internationale (IPOPI). Un financement du ministère de la Santé via la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) a été obtenu en décembre 2013. Le promoteur de cette étude est le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes. Severe combined immunodeficiencies (SCID) are a group of inherited diseases of the immune system characterized by profound abnormalities of T-cell development. Infants with SCID require prompt clinical intervention to prevent life-threatening infection and studies show significantly improved survival in babies diagnosed at birth based on previous family history. SCID follows the criteria for population-based newborn screening because it is asymptomatic at birth and fatal within the 1st year of life if there is no intervention, the confirmation of the disease is easy, there is a curative treatment, and it is known that early hematopoietic stem cell transplantation significantly improves survival, the quality of immune reconstitution, and quality of life. Quantification of T-cell receptor excision circles (TRECs) in DNA extracted from Guthrie samples is a sensitive and specific screening test for SCID. We conducted a nationwide prospective study of neonatal screening of SCID in a population of 200,000 French newborns over a period of 2 years. The objective was to study the clinical utility and the cost-effectiveness ratio, and to demonstrate that universal SCID screening could result in a substantial benefit to detect individuals, making screening relatively cost-effective in spite of the low incidence of the disease.


      PubDate: 2015-04-26T12:40:39Z
       
  • Tumeur d’Ewing de localisation mandibulaire. À propos
           d’un cas
    • Abstract: Publication date: Available online 18 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): M. Hernandez , D. Droz , L. Mansuy , E. Simon , P. Chastagner
      Le sarcome d’Ewing est une tumeur osseuse ou extra-osseuse maligne rare qui peut intéresser tous les os du squelette, mais plus particulièrement les os plats. La douleur est très souvent le symptôme révélateur, accompagnée ou non d’une tuméfaction et justifie la prescription d’imageries médicales loco-régionales complétées par une biopsie. Certaines présentations peuvent être trompeuses du fait de leur localisation atypique et/ou de l’absence de douleur. Nous présentons le cas d’un enfant de 7ans atteint d’un sarcome d’Ewing localisé à la mandibule, diagnostiqué devant une tuméfaction mandibulaire d’apparition progressive sans symptomatologie douloureuse. Ewing sarcoma is the second most common primary malignant bone cancer in children and adolescents. Clinical presentation is usually dominated by local pain and a palpable mass. These symptoms justify imaging investigations: the first one, when an osseous lesion is suspected, is usually a conventional radiograph in two planes. Ewing sarcoma appears as a poorly defined osteolytic lesion that may frequently be associated with cortical erosion or laminar periosteal response (“onion skin”). However, this aspect is not pathognomonic and the definitive diagnosis is made by biopsy. Absence of pain or an unusual localization can lead to misdiagnosis. We report the case of a 7-year-old boy with Ewing sarcoma located in the mandible with a clinical picture including progressive mandibular swelling but no pain.


      PubDate: 2015-04-26T12:40:39Z
       
  • Déterminants de la participation à un programme
           d’éducation thérapeutique chez les enfants
           diabétiques de type 1
    • Abstract: Publication date: Available online 20 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): F. Joffre , V. Vautier , P. Barat



      PubDate: 2015-04-26T12:40:39Z
       
  • Ecthyma gangrenosum: A manifestation of community-acquired Pseudomonas
           aeruginosa septicemia in three infants
    • Abstract: Publication date: Available online 21 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): L. Gargouri , I. Maaloul , T. Kamoun , B. Maalej , F. Safi , I. Majdoub , M. Hachicha , A. Mahfoudh
      Objectives Pseudomonas aeruginosa sepsis usually carries a high mortality rate in immunocompromised children. Ecthyma gangrenosum is a known cutaneous manifestation due mainly to Pseudomonas infection with or without septicemia. We describe clinical, biological, and therapeutic data. Patients and methods Of those children admitted to the pediatric intensive care unit, three pediatric cases of community-acquired P. aeruginosa septicemia associated with ecthyma gangrenosum were retrospectively reviewed. Results The three patients were aged 5 months, 9 months, and 1 year. Underlying hypogammaglobulinemia was detected in the oldest patient. Pseudomonas aeruginosa was isolated in all patients in blood and once in cultures of skin lesions and endotracheal aspirate. Two deaths occurred due to septic shock and multisystem organ failure despite numerous aggressive resuscitation attempts. Conclusions P. aeruginosa sepsis should be treated as early as possible. Recognition of ecthyma gangrenosum allows early diagnosis and prescription of adequate antibiotic therapy without awaiting blood culture reports.


      PubDate: 2015-04-26T12:40:39Z
       
  • Activité pédiatrique des SMUR du réseau nord-alpin des
           urgences
    • Abstract: Publication date: Available online 21 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): M. Tesnière , A. Matonnier , G. Courtiol , G. Désormais , I. Wroblewski , A.-P. Michard-Lenoir , D. Venchiarutti , I. Pruvost-Dussart , M. Hallain , H. Mampe-Armstrong , L. Belle , J. Griffet
      Introduction Le réseau nord-alpin des urgences (RENAU) fédère les acteurs des urgences de 3 départements des Alpes françaises. Le but de notre étude était de décrire l’activité extra-hospitalière pédiatrique des services mobiles d’urgence et de réanimation (SMUR) au sein de ce réseau. Méthode Il s’est agi d’une étude rétrospective des interventions pédiatriques de 7 SMUR, au sein d’hôpitaux dotés de plateaux techniques variés (réanimation, chirurgie, urgences, pédiatrie). Tous les patients âgés de 1 mois à 18ans pris en charge par un SMUR entre le 1er janvier et le 31 décembre 2012 ont été inclus. Résultats Sur la période étudiée, les SMUR avaient effectué 15 038 interventions (11 951 primaires et 3087 secondaires) dont 1325 (8,8 %) répondaient aux critères d’inclusion : 1087 patients pris en charge en intervention primaire et 238 patients en intervention secondaire. Parmi les interventions primaires, 531 (48,9 %) patients avaient été pris en charge pour un traumatisme, 118 (11 %) avaient été laissés à domicile, 427 (39,9 %) avaient été perfusés, et 27 (2,5 %) avaient été intubés. Un pédiatre avait assuré la médicalisation de 64 (26,9 %) interventions secondaires. Parmi les 1649 interventions de secours en montagne, 296 (18,7 %) concernaient des enfants. Conclusion L’activité pédiatrique des SMUR polyvalents est incontournable et justifie un matériel et une formation adaptés. Introduction The northern French Alps emergency network (RENAU) manages emergent care and patient treatment pathways in a three-county area in the French Alps. The aim of the study was to describe the pediatric activity in mobile intensive care units (MICUs). Method This retrospective observational study was conducted from 1 January to 31 December 2012. Data were obtained from patients’ medical records in seven representative MICUs of the RENAU. Consecutive patients between 1 month and 18 years of age were enrolled. Results During the study period, MICUs carried out 11,951 primary transports and 3087 secondary transfers. A total of 1325 patients were enrolled: 1087 primary transports and 238 secondary transfers. In primary interventions, 531 (48.9%) patients were managed for a trauma, 118 (11%) children were discharged and stayed home, 427 (39.9%) underwent an intravenous cannulation and 27 (2.5%) on-scene intubation. A pediatrician was in charge of 64 (26.9%) secondary transfers. Among 1649 (18%) mountain rescues, 296 (18.7%) involved a child.
      PubDate: 2015-04-26T12:40:39Z
       
  • Impact des recommandations sur la prescription en consultation de ville
           d’antibiotiques à l’enfant
    • Abstract: Publication date: Available online 24 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): A. Sellam , P. Chahwakilian , R. Cohen , S. Béchet , F. Vie Le Sage , C. Lévy
      Introduction L’émergence de la résistance aux antibiotiques est un problème de santé publique majeur. Des recommandations sur le bon usage des antibiotiques ont été émises en France. Cette étude visait à analyser les prescriptions d’antibiotiques des pédiatres de l’Association clinique et thérapeutique infantile du Val-de-Marne (ACTIV), groupe de recherche en pathologie infectieuse pédiatrique, de vérifier leur conformité aux recommandations, et de les comparer aux prescriptions chez l’enfant des médecins généralistes (MG) et des pédiatres français. Patients et méthodes Des pédiatres de ville appartenant au groupe ACTIV, réalisant une étude sur l’otite moyenne aiguë (OMA) ont colligé prospectivement pendant 5 mois, tous les antibiotiques prescrits chez l’enfant, ainsi que les motifs de prescriptions. Ces résultats ont été comparés aux données concernant les MG et les pédiatres issues de l’IMS Health (société spécialisée dans la production de données sur l’activité médicale). Résultats Entre octobre 2013 et février 2014, 27 pédiatres d’ACTIV ont effectué 54 212 consultations dont 10,4 % avaient conduit à la prescription d’antibiotiques, contre 12 % pour les pédiatres et 21 % pour les MG des données IMS. L’OMA était la principale cause de prescription mais en proportions très variables : respectivement 72,6 %, 33 % et 25 %. L’amoxicilline était l’antibiotique le plus utilisé (respectivement 71,7 %, 49,9 % et 28,2 %). Les céphalosporines représentaient respectivement 6,4 %, 19 % et 19,9 % des prescriptions. Conclusion Les prescriptions des pédiatres d’ACTIV sont conformes aux recommandations mais des progrès sont possibles. Les différences avec les données de l’IMS justifient la nécessité d’une meilleure diffusion des recommandations, notamment par des formations médicales continues. Introduction The emergence of antibiotics resistance as a major public health threat has led, in France as in other countries, to the establishment of “antibiotics plans” based in part on practice guidelines. The objectives of this study were to determine the structure (number, causes, distribution of compounds) of antibiotic prescriptions by infectious diseases pediatricians (belonging to a pediatric infectious diseases research group), to check their compliance with guidelines and compare their prescriptions to other French pediatricians and general practitioners (GPs). Patients and methods In a survey on acute otitis media (AOM), outpatient pediatricians reported prospectively from October 2013 to February 2014 all antibiotics prescribed and the reasons for these prescriptions. These results were compared with prescription data from a panel of other pediatricians and GPs in France (IMS Health panels). Results
      PubDate: 2015-04-26T12:40:39Z
       
  • Le jeu pathologique chez l’adolescent
    • Abstract: Publication date: May 2015
      Source:Archives de Pédiatrie, Volume 22, Issue 5
      Author(s): A. Petit , L. Karila , M. Lejoyeux
      Introduction Bien que les spécialistes aient longtemps pensé que les problèmes de jeu d’argent ne concernaient que les adultes, les travaux récents tendent à montrer que les adolescents sont également touchés. Objectif L’objectif de ce travail est de montrer les spécificités du jeu pathologique chez l’adolescent. L’article présentera les caractéristiques cliniques, la prévalence, la psychopathologie, la prévention et le traitement de ce trouble. Matériels et méthodes Une revue de littérature a alors été effectuée. Nous avons sélectionné 12 articles scientifiques de langue anglaise publiés entre 1997 et 2014 en consultant la base de données Medline. Les mots utilisés seuls ou en association sont les suivants : pathological gambling, dependence, addiction et adolescents. Résultats Les travaux récents estiment qu’entre 4 et 8 % des adolescents souffriraient d’un problème de jeu d’argent, et que la prévalence du jeu pathologique est 2 à 4 fois plus élevée chez les adolescents que chez les adultes. Le parcours de l’adolescent joueur pathologique débute précocement autour de 10–12ans, avec un passage rapide du statut de joueur occasionnel à celui de joueur problématique puis joueur dépendant. Les complications apparaissent rapidement et les comorbidités sont fréquentes. Il n’existe pas de traitement pharmacologique curatif validé par les autorités de santé. Conclusion Le jeu pathologique chez les adolescents a connu un essor important depuis quelques années et doit être rapidement pris en charge. D’autres études devront être menées, afin de répondre avec plus de précisions à cette problématique chez les adolescents. Background Although experts have long thought that the problems of gambling involved only adults, recent studies tend to show that teenagers are also affected. Objective The objective of this paper is to show the characteristics of pathological gambling in adolescents. This review focuses on the clinical features, prevalence, psychopathology, prevention and treatment of this disorder. Methods A review of the medical literature was conducted, using PubMed, using the following keywords alone or combined: pathological gambling, dependence, addiction and adolescents. We selected 12 English articles from 1997 to 2014.
      PubDate: 2015-04-26T12:40:39Z
       
  • Editorial board
    • Abstract: Publication date: May 2015
      Source:Archives de Pédiatrie, Volume 22, Issue 5




      PubDate: 2015-04-26T12:40:39Z
       
  • Connaissances des adolescents atteints de maladie inflammatoire chronique
           intestinale : résultats d’une enquête transversale
           multicentrique
    • Abstract: Publication date: May 2015
      Source:Archives de Pédiatrie, Volume 22, Issue 5
      Author(s): S. Maignant , C. Pélatan , E. Breton , B. Cagnard , E. Chaillou , J.-L. Giniès , G. Le Hénaff , J.-F. Ségura , S. Willot , L. Bridoux , A. Jobert , E. Darviot , N. Delaperrière , D. Lapeyre , E. Carré , I. Grimal , R. Hankard , A.-C. Wagner , M. Balençon , D. Caldari , Y. Tourtelier , A. Dabadie
      Objectif Évaluer les connaissances acquises par les adolescents au sujet de leur maladie inflammatoire chronique intestinale (MICI). Méthodes Un questionnaire anonyme a été proposé en consultation aux adolescents suivis pour une MICI par les gastropédiatres de 13 centres hospitaliers entre le 1er décembre 2012 et le 1er juillet 2013. Après le consentement des parents, les médecins ont rempli une fiche à l’inclusion de chaque adolescent précisant les caractéristiques de la MICI. Les adolescents ont renvoyé leur questionnaire par courrier. Résultats Sur les 124 adolescents de 12 à 19ans inclus, 101 (81,5 %) ont renvoyé une réponse (toutes anonymes). Vingt-trois pour cent pensaient que l’alimentation était une cause possible de MICI et 22 % qu’un objectif de leur traitement était de guérir définitivement leur maladie. Quarante-six pour cent de ceux déclarant avoir une maladie de Crohn connaissaient la localisation ano-périnéale et 14 % savaient que cette maladie pouvait atteindre tout le tube digestif. Vingt-cinq pour cent des adolescents ont su citer un effet secondaire de l’azathioprine (88 % ayant déjà reçu ce traitement) et 24 % un effet secondaire de l’infliximab (54 % ayant déjà reçu ce traitement). Soixante-dix pour cent savaient que le tabac aggravait la maladie de Crohn, et 68 % ont déclaré se renseigner sur leur MICI avec leur gastropédiatre. Conclusion Les adolescents atteints de MICI ont des connaissances incomplètes sur leurs maladies et leurs traitements, ce qui justifie la mise en place de séances personnalisées d’éducation thérapeutique. Aim To assess knowledge acquired by adolescents about their inflammatory bowel disease (IBD). Methods An anonymous questionnaire was given during consultation to adolescents followed for IBD by pediatricians from 13 hospitals between 1 September 2012 and 1 July 2013. After parental consent, these physicians completed a form at the inclusion of each patient, in which the characteristics of IBD were detailed. The patients mailed back their questionnaire. Results A total of 124 patients from 12 to 19 years of age were included with a response rate of 82% (all anonymous); 23% of the patients thought that diet was a possible cause of IBD and 22% that one of the targets of their treatment was to cure their disease for good. Of the patients reported having Crohn disease, 46% knew the anoperineal location and 14% knew that Crohn disease can affect the entire digestive tract. Twenty-five percent of the patients were able to name one side effect of azathioprine (88% had already received this treatment), 24% were able to name one side effect of infliximab (54% h...
      PubDate: 2015-04-26T12:40:39Z
       
  • Diversification alimentaire : évolution des concepts et
           recommandations
    • Abstract: Publication date: Available online 9 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): D. Turck , C. Dupont , M. Vidailhet , A. Bocquet , A. Briend , J.-P. Chouraqui , D. Darmaun , F. Feillet , M.-L. Frelut , J.-P. Girardet , R. Hankard , O. Goulet , D. Rieu , J.-C. Rozé , U. Simeoni



      PubDate: 2015-04-11T06:22:29Z
       
  • L’interferon alfa a-t-il encore des indications dans la prise en
           charge du syndrome de Kasabach-Merrit '
    • Abstract: Publication date: Available online 6 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): R. Duclaux-Loras , A. Lachaux , L. Guibaud , Y. Bertrand
      Le syndrome de Kasabach-Merrit (SKM) est une complication des tumeurs vasculaires de type hémangio-endothéliome kaposiforme et angiome en touffes, caractérisée par une thrombopénie profonde pouvant s’associer à des troubles de la coagulation. Nous rapportons les cas de deux enfants âgés de 2 mois et de 15jours de vie lors de l’apparition des symptômes qui présentaient l’une un hémangiome cervico-occipito-scapulaire gauche avec extension parotidienne, l’autre une tumeur vasculaire localisée à l’épaule gauche avec extension rapide à la face inférieure de l’hémithorax gauche et du bras gauche. Dans les deux cas, une thrombopénie<20 G/L a été observée. Les deux enfants ont bénéficié d’un traitement associant initialement une corticothérapie à forte dose (2mg/kg) et des injections de vincristine (1mg/m2 par semaine). L’interféron (3 MUI/m2/j) a été introduit en 3e ligne de traitement. Ce traitement a été efficace cliniquement et biologiquement après 2 mois chez la première patiente. Pour l’autre, une première cure de 6 mois a été inefficace mais la réintroduction de l’interféron 8ans plus tard a été efficace. Avec respectivement 10ans et 5ans de recul, aucune complication, notamment neurologique, n’a été observée. Ces deux observations permettent de discuter la place de l’interféron, mais aussi des nouvelles thérapeutiques visant à contrôler l’angiogénèse, en cas d’échec des traitements de première intention dans les tumeurs vasculaires compliquées d’un SKM. Kasabach-Merritt syndrome (KMS), characterized by thrombocytopenia, may complicate vascular tumors such as kaposiform hemangioendothelioma and tufted angioma. We report on two infants, respectively 2 months and 15 days old at the onset of symptoms, the first of whom presented with a left cervico-occipito-scapular hemangioma with parotid extension, and the second with a vascular tumor located on the left shoulder with fast extension on the left inferior hemithorax and the left arm. Thrombocytopenia (< 20 G/L) was associated in both cases. Treatment comprised first high-dose corticosteroids (2mg/kg) in association with vincristine (1mg/m2/week). Interferon was introduced as third-line treatment at 3 MIU/m2/day. In the first patient, interferon was effective both on thrombocytopenia and tumor in 2 months. In the second patient, the first interferon treatment was not effective despite 6 months of therapy. However, a second treatment 8 years later was successful. After 10 and 3 years follow-up, respectively, there were no side effects and most particularly no neurologic complications. These two observations open the discussion of the role of interferon (3 MIU/m2/day) as well as new therapies in the control of angiogenesis in case of failure of first-line treatment of complicated KMS vascular tumors.


      PubDate: 2015-04-07T05:51:13Z
       
  • Contamination du lait maternel par une flore aérobie :
           évaluation des pertes pour un lactarium
    • Abstract: Publication date: Available online 6 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): C. Dewitte , P. Courdent , C. Charlet , D. Dumoulin , R. Courcol , V. Pierrat
      Introduction En France, le don de lait maternel est encadré par une législation rigoureuse et soumis à des contrôles bactériologiques pré- et post-pasteurisation. La recherche de la flore aérobie est obligatoire. La question de la réelle pathogénicité de celle-ci fait débat. L’objectif de cette étude était de quantifier les pertes de lait maternel, liées à une contamination par flore totale aérobie au lactarium régional de Lille. Méthodes Il s’est agi d’une étude prospective observationnelle. Les données provenaient des 6 principaux centres de la région Nord-Pas-de-Calais, de juin 2011 à juin 2012. Les variables recueillies ont été le volume de lait personnalisé collecté par centre, de lait bactériologiquement non conforme et le type de germe identifié. Résultats Pendant la période étudiée, 4715L de lait maternel personnalisé ont été traités ; 508L (10,8 %) ont été jetés, 218L à cause d’une non-conformité de la flore totale aérobie en pré-pasteurisation alors que la culture des prélèvements post-pasteurisation était stérile. Ceci représente une perte économique de 17 440€. Il y a eu une grande disparité entre les centres concernant le pourcentage de lait jeté par rapport au volume traité (p <0,001) et le type de contamination (p <0,001). Conclusion Un volume non négligeable de lait maternel est détruit à cause d’une contamination par une flore totale aérobie alors que les avis sur la pathogénicité de cette flore sont partagés. Ce travail contribue à enrichir les données pour une réévaluation des pratiques des lactariums en matière de sécurité microbiologique. Introduction In France, human milk banks pasteurize milk for the mother's own hospitalized baby (personalized milk) and for donation. There is specific legislation regulating the activity of human milk banks with bacterial screening of donor milk before and after pasteurization. Milk should be tested for Staphylococcus aureus and total aerobic flora. Any sample of milk positive for aerobic flora and/or S. aureus before and/or after pasteurization should be discarded. The real pathogenicity of the total aerobic flora is actually debated as well as the usefulness of systematic postpasteurization screening. The aim of this study was to quantify milk losses related to prepasteurization contamination by total aerobic flora in a regional milk bank, to identify losses due to contamination with S. aureus or aerobic flora, and to analyze differences between centers. Methods This was a prospective observational study conducted in the regional human milk bank of the Nord-Pas-de-Calais area in France. Data were collected from six major centers providing 80% of the milk collected between June 2011 and June 2012. Variables were the volumes of personalized milk collected by each center, volumes of contaminated milk, and the type of bacteria identified.
      PubDate: 2015-04-07T05:51:13Z
       
  • Hépatite auto-immune associée à une granulomatose septique
           chronique chez une fille de 2 ans
    • Abstract: Publication date: Available online 19 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): L. Gargouri , F. Safi , I. Mejdoub , B. Maalej , N. Mekki , H. Mnif , I. Ben Mustapha , M.R. Barbouche , T. Boudawara , A. Mahfoudh
      Introduction La granulomatose septique chronique est un déficit immunitaire primitif rare héréditaire à l’origine d’infections à répétition et d’une susceptibilité accrue aux maladies auto-immunes. Notre but, à travers l’observation d’une fille présentant une granulomatose septique chronique associée à une hépatite auto-immune, est d’analyser les particularités cliniques, thérapeutiques et évolutives des manifestations auto-immunes dans cette situation. Observation clinique Cette enfant âgée de 18 mois a été admise pour l’exploration d’une hépatomégalie. Ses deux sœurs étaient décédées dans un contexte infectieux. Les explorations ont révélé une cytolyse hépatique avec un taux de gammaglobulines plasmatiques normal et des auto-anticorps négatifs. L’examen histopathologique d’une biopsie hépatique a montré la présence d’une fibrose portale associée à une hépatite d’interface en faveur d’une hépatite auto-immune. Sous corticothérapie et azathioprine, une amélioration clinique et la normalisation des transaminases a été observée. À l’âge de 2ans, l’enfant a été réhospitalisée dans un tableau de septicémie à staphylocoque doré avec de multiples localisations (infection cutanée, ostéoarthrite du coude droit, pneumopathie, abcès fessier). Le bilan immunitaire a mis en évidence une granulomatose septique chronique. Une antibiothérapie adaptée et une réanimation intensive n’ont pu éviter une issue fatale. Conclusion Le diagnostic d’une granulomatose septique chronique, qui peut être associée à une maladie auto-immune, doit être précoce afin d’instaurer un traitement approprié, d’améliorer la qualité de vie et de diminuer la mortalité. Background Chronic granulomatous disease is a rare inherited primary immune deficiency disease characterized by recurrent infection and an increased susceptibility to autoimmunity disorders. We report on the case of a girl with autoimmune hepatitis in chronic granulomatous disease to describe the clinical and biological features and treatment implications for patients with chronic granulomatous disease associated with autoimmune disorders. Case report An 18-month-old girl was referred to our department for investigation of hepatomegaly. She was the third child of non-consanguineous parents. Her two elder sisters had died from infectious diseases at an early age. She had elevated liver transaminase levels with a normal gamma globulin concentration. Negative results were found for all autoimmune markers (antinuclear antibody, anti-smooth muscle, anti-liver-kidney microsomal, anti-liver cytosol and anti-soluble liver antigen). Her liver biopsy showed features of interface hepatitis with portal fibrosis. The diagnosis of seronegative autoimmune hepatitis was established. Treatment with corticosteroids and azathioprine led to clinical improvement with normalization of transaminases. Six months after initial presentation, at the age of 2 years, she was readmitted for fever. Staphylococcus aureus bacteremia was identified with multiple foci of infection (skin infection, arthritis of the right elbow, pneumonia, buttock abscess). The immunological workup revealed chronic granulomatous disease. The course was marked by a fatal outcome despite appropriate antibiotics and intensive care.
      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Paralysie vélaire aiguë réversible de l’enfant :
           à propos d’un cas
    • Abstract: Publication date: Available online 24 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): C. Brecheteau , L. Laccourreye , S. Gueden , R. Breheret
      Introduction La paralysie vélopharyngée aiguë idiopathique réversible de l’enfant concerne une quarantaine de cas seulement dans la littérature. Observation Nous rapportons le cas d’un garçon de 12ans qui a consulté au service d’accueil des urgences pédiatriques pour une voix nasonnée, des régurgitations nasales et une déviation de la commissure labiale. Les explorations ont permis de diagnostiquer une rhombencéphalite à entérovirus. L’instauration d’une corticothérapie orale a été suivie d’une amélioration clinique rapide en 3jours. La surveillance à un mois a permis de constater une régression complète des symptômes. Discussion Les cas similaires de la littérature décrivent la survenue de régurgitations nasales et d’une voix nasonnée, parfois associée à l’atteinte d’autres nerfs crâniens. La pathogénie est rarement mise en évidence et l’imagerie est toujours normale. La récupération ad integrum avec ou sans corticothérapie est la règle. À la lumière de cette revue de la littérature, il est possible de conclure que la survenue d’un tableau clinique évocateur doit amener à limiter les examens complémentaires souvent coûteux et inutiles. Introduction Approximately 40 cases of acute idiopathic velopharyngeal reversible paralysis in the pediatric population have been reported in the literature. Observation We present the case of a 12-year-old boy who had consulted in pediatric emergency departments for symptomatology including rhinolalia, nasal regurgitation, and deviation of the labial commissure. Paraclinical explorations helped diagnose rhombencephalitis with enterovirus. The introduction of oral corticosteroids was followed by rapid clinical improvement in 3days. Monitoring 1month later showed complete regression of symptoms. Discussion Similar cases in the literature describe the occurrence of nasal regurgitation and rhinolalia, sometimes associated with other cranial nerve impairment. The pathogenesis is rarely highlighted and the imaging results are always normal. Ad integrum recovery with or without corticosteroids is the rule. In light of this literature review, it is possible to conclude that the occurrence of such a suggestive clinical picture should limit the often costly and unnecessary additional tests.


      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Surdosage en carbamazépine par interaction avec les
           psychotropes : à propos de deux cas
    • Abstract: Publication date: Available online 24 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): A. Fernandez , E. Dor , M.-L. Menard , F. Askenazy , S. Thümmler
      Les interactions médicamenteuses sont fréquentes en pédiatrie et en pédopsychiatrie. La carbamazépine (CBZ) est un antiépileptique également utilisé en pédopsychiatrie pour son effet thymorégulateur. Elle est connue pour son rôle d’inducteur enzymatique sur différents sous-types des enzymes CYP du cytochrome P450, avec comme conséquence une diminution de la concentration plasmatique de certaines molécules associées. Nous rapportons deux cas de surdosage en CBZ, instaurée à visée thymorégulatrice, chez des adolescentes (14 et 16ans) hospitalisées en pédopsychiatrie et traitées également par rispéridone associée dans un cas à la fluoxétine et dans l’autre à la loxapine. Ces adolescentes ont présenté des manifestations cliniques typiques (altération de l’état général, signes digestifs, flou visuel). Le surdosage a été confirmé par un taux sanguin élevé de CBZ (17 et 15,5mg/L pour une fourchette thérapeutique comprise entre 4 et 12mg/L). Nous recommandons l’instauration très progressive de la CBZ chez les sujets traités par psychotropes, notamment en cas de polymédication. Une surveillance clinique et biologique associée à un dosage sanguin précoce permet de prévenir les effets de surdosage par une meilleure adaptation du traitement. Drug interaction is a frequent situation in pediatrics and child psychiatry. Carbamazepine (CBZ) is an antiepileptic drug used as a mood stabilizer in child psychiatry. CBZ is known to be a potent inducer of various CYP isoenzymes of cytochrome P450, which might result in a decrease in the plasma concentration of associated treatments. We describe two cases of CBZ overdosage in adolescent inpatients (14 and 16 years). The patients were treated with risperidone associated with fluoxetine in one and with loxapine in the other case, and CBZ was introduced as a mood stabilizer. Patients presented typical clinical symptoms (fatigue, dizziness, gastrointestinal signs, blurred vision). Overdosage was confirmed by an elevated CBZ plasma concentration (17 and 15.5mg/L, therapeutic range 4–12mg/L). We recommend introducing CBZ very progressively in patients treated with psychotropics, particularly when it is associated to several treatments. An intensification of clinical and biological follow-up with early plasma concentration testing should allow for better treatment adjustment.


      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Enquête nationale sur les consultations non programmées en
           pédiatrie de ville
    • Abstract: Publication date: Available online 24 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): C. Kouche , J. Stagnara , R. Assathiany , H. Chappuy , R. Guedj
      Introduction Les consultations non programmées (CNP) sont définies par l’absence de rendez-vous ou un rendez-vous pris dans un délai de moins de 24heures. La diminution du nombre de pédiatres libéraux depuis les années 2000 pourrait être responsable de leur moins grande disponibilité pour ce type de consultation, ce qui pourrait expliquer en partie le recours aux structures d’accueil des urgences. Nous avons évalué la proportion de CNP en pédiatrie de ville et décrit la pratique quotidienne des pédiatres libéraux. Méthode Un questionnaire portant sur l’ensemble des consultations réalisées au cours d’une journée a été adressé à l’ensemble des pédiatres de ville appartenant à l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA). Résultats Le taux de réponse a été de 42,5 % (434/1022). Sur les 10 263 consultations réalisées, 4574 (44,6 % [IC–95 % : 43,6 – 45,5]) étaient des CNP. Parmi les pédiatres, 59,5 % avaient refusé au moins un patient souhaitant une CNP par manque de place et le nombre de patients n’ayant pu être vus a été de 957, soit 2,2 enfants par pédiatre et par jour. Une absence de permanence de soins pédiatriques de ville a été notifiée pour le week-end par 61 % des pédiatres (n =266) et pour la nuit par 90 % (n =391). Conclusion Les CNP représentent une part importante de l’activité des pédiatres de ville. Cependant, un grand nombre de CNP ne peut avoir lieu par indisponibilité du praticien et il existe rarement une permanence de soins la nuit et le weekend en pratique de ville. Introduction Unscheduled visits (UV) are defined as visits to the family pediatrician (FP) without an appointment or when the appointment was made less than 24h before. Because the number of FPs has decreased since the 2000s, the FP might be less available for UVs and that might be one of the reasons for the increase in emergency department visits. Objectives The main objective of the study was to evaluate the proportion of UVs among visits with a FP. The secondary objective was to describe the daily activity of FPs. Methods In February 2012, e-mail requests were sent to 1022 FPs, asking them to complete an anonymous questionnaire online at the website of the French Association of Pediatricians in Outpatient Practice (AFPA). The questionnaire was about 1 day of activity. Results A total of 434 FPs participated in the study (42.5%). Amo...
      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Manifestations neurologiques associées à la varicelle :
           apport de l’amplification génique dans le liquide
           céphalo-rachidien
    • Abstract: Publication date: Available online 24 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): M. Levy , V. Hentgen , S. Marque-Juillet , E. Fiot , G. Fagherazzi , S. Nathanson , P. Foucaud
      Les manifestations neurologiques sont responsables de 7,6 à 25 % des hospitalisations pour varicelle et leur diagnostic est le plus souvent aisé du fait de l’exanthème associé. Dans ces situations, la pertinence de l’amplification génique (PCR) qualitative de l’ADN du virus varicelle-zona (VZV) dans le liquide céphalo-rachidien (LCR) n’est pas établie. Le but de notre étude était d’évaluer la valeur pronostique de cet examen et d’évaluer son impact sur la prise en charge thérapeutique. Nous avons réalisé une étude rétrospective monocentrique chez des enfants présentant des manifestations neurologiques au cours d’une varicelle, comparant ceux ayant une PCR-VZV du LCR positive à ceux pour lesquels elle était négative. Sept enfants avec PCR positive et 16 avec PCR négative ont été inclus. Leur âge médian était respectivement de 3 (1,6 à 12) et de 2ans (0,6 à 5). La durée médiane d’hospitalisation avait été de 3jours dans les 2 groupes (respectivement 0 à 6jours et 2 à 7jours) et tous les enfants avaient évolué favorablement (retour au domicile). Il n’y avait pas non plus de différence significative entre les 2 groupes en termes de fréquence de traitement ; 2 enfants (28,5 %) avaient été traités par acyclovir dans le groupe à PCR positive et 4 (25 %) dans le groupe à PCR négative. Notre étude n’a pas montré de valeur pronostique de la PCR-VZV qualitative dans le LCR sur l’évolution des patients et remet en cause sa réalisation dans le cadre d’un diagnostic clinique de varicelle avec manifestations neurologiques. Varicella-zoster virus (VZV) is, like other alphaherpes viruses, neurotropic. Of the admissions to hospital for varicella, 7.6–25% are due to neurologic manifestations. Most of the time, the concomitant skin lesions facilitate the diagnosis. The justification of qualitative PCR (polymerase chain reaction) for VZV DNA in cerebrospinal fluid in the management of these patients is not clear. The aim of this study was to evaluate the prognostic value of qualitative PCR for VZV DNA in cerebrospinal fluid and to assess its impact on patient management. We conducted a retrospective monocentric study in Versailles Hospital (France). It included every child admitted for neurologic manifestations associated with varicella and compared the patients with positive PCR for VZV DNA to those with a negative PCR in the cerebrospinal fluid. Seven patients with positive PCR and 16 patients with negative PCR were included. The median age of the children included was 3years (range, 1.6–12years) and 2years (range, 0.6–5years), respectively. In the positive PCR group, 86% of the children had fever on first examination and the average time between the onset of skin lesions and neurological signs was +1.28days (range, −2 to +5days). In comparison, in the negative PCR group, 81% of the children had fever and the average time delay was +1.75days (−2 to +7days). There was no significant difference in terms of length of hospitalization; 3days (range, 0–6days) and 3days (range, 2–7days), respectively. All patients discharged from our department went home. In addition, there was no significant difference between the two groups in terms of treatment with acyclovir; two children (28.5%) were treated in the positive PCR group versus four (25%) in the negative PCR group. Our study showed no prognostic value for qualitative PCR for VZV DNA in the cerebrospinal fluid of patients with neurologic manifestations of varicella. Therefore, its relevance can be questioned in clinical practice. However, in case of encephalitis and meningitis during primary infection with VZV, quantitative PCR for VZV DNA might have a prognostic value and therefore requires further study.


      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Enquête nationale sur l’organisation des activités de
           référence en maladies infectieuses et antibiothérapie de
           l’enfant dans les centres hospitaliers français
    • Abstract: Publication date: Available online 24 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): F. Angoulvant , F. Dubos , R. Cohen , A. Martinot
      Une compétence en maladies infectieuses et en antibiothérapie de l’enfant est devenue indispensable dans les hôpitaux. Les objectifs de cette enquête étaient d’évaluer la présence, les caractéristiques, la formation et le rôle des pédiatres référents en maladies infectieuses dans les hôpitaux français, ainsi que d’évaluer, en leur absence, l’organisation du conseil en antibiothérapie. Méthodes Il s’est agi d’une enquête par questionnaire via un lien internet en juin 2012 auprès des centres hospitaliers (CH) français comportant un service de pédiatrie. Les médecins référents devaient répondre et les autres transmettre les coordonnées du référent, pédiatre ou non, de ce CH ou indiquer l’absence de référent. Résultats Quatre-vingt-six réponses individuelles provenant de 76 CH (dont 26 universitaires) ont été obtenues. L’existence d’un référent était indiquée dans 53 centres. Les réponses provenaient dans 46 cas de la personne se déclarant être « le » ou un des référents, représentant 39 centres. Les pédiatres référents possédaient un diplôme de pathologie infectieuse de l’enfant (46 %), d’antibiothérapie (37 %), un diplôme d’études spécialisées complémentaires de maladies infectieuses (13 %). Leurs services de rattachement étaient des services de pédiatrie générale (61 %), accueil des urgences (15 %) ou néonatologie (15 %). Ils participaient au comité de lutte contre les infections nosocomiales (43 %), à la commission des anti-infectieux (63 %) et réalisaient des enseignements (65 %). Il existait un secteur de maladies infectieuses dans 10 % des 39 centres déclarant 1 référent et une consultation de maladies infectieuses dans 28 %. Conclusion Les référents en maladies infectieuses de l’enfant restent rares. Les efforts doivent porter sur leur formation et la reconnaissance de leur utilité. Skills in pediatric infectious disease (PID) and antibiotic management are of critical importance in hospitals. This nationwide survey aimed to assess the characteristics, training, and tasks of PID consultants in French hospitals. The management of PID and antibiotic therapy was also analyzed in hospitals lacking PID consultants. Methods An electronic survey linked to a dedicated website was sent to French hospitals with a pediatric department in June 2012. In hospitals where PID consultants were available, they were asked to answer the questionnaire. In hospitals lacking PID consultants, pediatricians were asked to send the questionnaire to their infectious disease consultant, if available. Results A total of 86 individual responses were received from 76 hospitals (including 26 academic hospitals). The existence of a PID consultant was declared in 53 hospitals. Responses were received from the person claiming to be “the” or “one of the” PID consul...
      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Explorations morphologiques après un premier épisode de
           pyélonéphrite chez l’enfant
    • Abstract: Publication date: Available online 25 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): N. Bocquet , N. Biebuyck , S. Lortat Jacob , Y. Aigrain , R. Salomon , G. Chéron
      La pyélonéphrite est une infection fréquente de l’enfant qui l’expose à distance à un risque de cicatrice rénale. Une des préoccupations du médecin est donc la recherche d’uropathie exposant l’enfant à un risque de récidive de pyélonéphrite, notamment les reflux de haut grade. Il n’existe pas de recommandations françaises sur les prescriptions d’examens radiologiques à faire après une première pyélonéphrite. La cystographie était systématiquement proposée jusqu’à il y a quelques années et encore recommandée par les sociétés savantes américaines jusqu’en 1999. Mais par cette stratégie, un nombre important d’enfants subissaient un examen irradiant et douloureux, les exposant à des risques infectieux. Les recommandations américaines ont été modifiées en 2011 et la cystographie n’y est plus conseillée qu’en cas de récidive de pyélonéphrite ou en cas d’anomalies échographiques des voies urinaires. Une revue de la littérature a permis, lors d’un travail faisant collaborer les services d’accueil des urgences, de néphrologie et de chirurgie viscérale-urologique de l’hôpital Necker–Enfants-Malades de proposer un algorithme pour la prescription des examens complémentaires après pyélonéphrite chez l’enfant. L’utilisation des antécédents de l’enfant (résultats des échographies anténatales et épisodes antérieurs de pyélonéphrite), des résultats de l’échographie en période infectieuse et le dosage de la procalcitonine, rend possible une prescription restreinte de cystographies, tout en limitant le risque de méconnaître un reflux de haut grade. Les enfants considérés comme à faible risque de reflux de haut grade peuvent être surveillés par une nouvelle échographie des voies urinaires 6 mois après l’épisode initial. Pyelonephritis is a common bacterial disease in young children and is a serious infection because of its potential to produce renal scarring. One of the concerns of physicians is therefore the diagnosis of uropathy at risk for recurrence of pyelonephritis, especially high-grade reflux. There are no French recommendations on imaging evaluation after a first episode of pyelonephritis. Voiding cystography was systematically proposed years ago and recommended by the American Academy of Pediatrics until 1999. This systematic strategy exposed all children to a painful, irradiating exam, and exposed them to urinary tract infection. The American recommendations changed in 2011 and cystography is now only proposed to children with recurrence of pyelonephritis or with ultrasound abnormalities. A collaborative review of the literature involving the Pediatric Emergency, Nephrology and Surgery Departments at Necker–Enfants-Malades Hospital led us to propose an algorithm for imaging after the first episode of pyelonephritis in children. This algorithm was based on data from the past medical history (results of prenatal ultrasonography or recurrence of pyelonephritis), the results of the ultrasound exam at the time of diagnosis, and the procalcitonin concentration, to limit the indications for voiding cystography, limiting risk for delaying high-grade reflux diagnosis. Children with low risk for high-grade reflux can be followed up with an ultrasound exam 6months after acute infection.


      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Single-port laparoscopic ovarian transposition in an 11-year-old girl
    • Abstract: Publication date: Available online 25 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): M. Ben Dhaou , M. Zouari , M. Jallouli , R. Mhiri
      Ovarian transposition was the first procedure proposed for children with cancer to preserve ovarian function from damage caused by abdominal and pelvic radiotherapy. In this paper, we describe the first pediatric case of single-port laparoscopic ovarian transposition.


      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Paralysie faciale idiopathique de l’enfant
    • Abstract: Publication date: Available online 26 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): I. Achour , A. Chakroun , S. Ayedi , Z. Ben Rhaiem , M. Mnejja , I. Charfeddine , B. Hammami , A. Ghorbel
      La paralysie faciale idiopathique est la première cause de paralysie faciale périphérique de l’enfant. Sa prise en charge est controversée. Les objectifs de notre travail étaient d’étudier ses caractéristiques cliniques et évolutives afin d’en proposer un traitement adapté. Pour ce faire, nous avons étudié rétrospectivement les dossiers de 37 enfants (24 filles) atteints de paralysie faciale idiopathique entre 2007 et 2012. Leur âge moyen était de 13,9ans. Soixante-dix-huit pour cent avaient une atteinte modérément sévère (grade IV) ou sévère (gradeV de House et Brackmann). La prise en charge avait été uniquement ambulatoire chez 27 enfants et en hospitalisation chez 3 enfants. Sept avaient eu un suivi d’abord ambulatoire puis en hospitalisation. Tous avaient reçu une corticothérapie et un traitement antiviral avait été administré chez 8 enfants. La récupération avait été complète chez 94,6 % des enfants après un délai moyen de 7,4 semaines. En conclusion, la paralysie faciale idiopathique de l’enfant est de bon pronostic et la prescription précoce de stéroïdes et d’antiviraux nous paraît justifiée. Cependant, des essais pédiatriques contrôlés randomisés seraient nécessaires pour préciser la stratégie de prise en charge. Background Idiopathic facial palsy is the most common cause of facial nerve palsy in children. Controversy exists regarding treatment options. The objectives of this study were to review the epidemiological and clinical characteristics as well as the outcome of idiopathic facial palsy in children to suggest appropriate treatment. Patients and methods A retrospective study was conducted on children with a diagnosis of idiopathic facial palsy from 2007 to 2012. Results A total of 37 cases (13 males, 24 females) with a mean age of 13.9 years were included in this analysis. The mean duration between onset of Bell's palsy and consultation was 3 days. Of these patients, 78.3% had moderately severe (grade IV) or severe paralysis (gradeV on the House and Brackmann grading). Twenty-seven patients were treated in an outpatient context, three patients were hospitalized, and seven patients were treated as outpatients and subsequently hospitalized. All patients received corticosteroids. Eight of them also received antiviral treatment. The complete recovery rate was 94.6% (35/37). The duration of complete recovery was 7.4 weeks. Discussion Children with idiopathic facial palsy have a very good prognosis. The complete recovery rate exceeds 90%. However, controversy exists regarding treatment options. High-quality studies have been conducted on adult populations. Medical treatment based on corticosteroids alone or combined with antiviral treatment is certainly effective in improving facial function outcomes in adults. In children, the recommendation for prescription of steroids and antiviral drugs based on adult treatment appears to be justified. Conclusion Randomized controlled trials in the pediatric population are recommended to define a strategy for management of idiopathic facial paralysis.


      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Consommation d’alcool chez les jeunes adolescents :
           enquête en milieu scolaire
    • Abstract: Publication date: Available online 30 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): D. Bailly , A. Rouchaud , C. Garcia , C. Roehrig , J.-P. Ferley
      De nombreuses études épidémiologiques établissent un lien chez les jeunes entre la précocité de la consommation d’alcool et la survenue ultérieure de troubles et de problèmes liés à l’utilisation de l’alcool. Paradoxalement, s’il existe une abondante littérature sur les problèmes posés par la consommation d’alcool chez les jeunes, peu de données sont disponibles concernant la consommation d’alcool chez les enfants et les jeunes adolescents. Notre enquête, réalisée à l’aide d’un questionnaire, a porté sur 2268 collégiens de l’Académie de Limoges entrant en classe de sixième. Parmi eux, 73,4 % ont rapporté avoir déjà expérimenté l’alcool et 3,7 % avoir déjà été ivres au moins une fois ; 5,4 % (8,5 % chez les garçons et 2,4 % chez les filles) ont rapporté consommer de l’alcool au moins une fois par mois et peuvent, à ce titre, être déjà considérés comme des consommateurs « réguliers ». Il existait une corrélation étroite entre la consommation « régulière » d’alcool, l’expérience de l’ivresse, l’usage du tabac et l’expérimentation du cannabis. Par rapport aux autres élèves, ces consommateurs « réguliers » avaient significativement plus de difficultés affectives, relationnelles et d’adaptation sociale, et ils avaient déjà intégré une image plutôt « positive » de l’alcool. Au total, cette enquête montre que les attitudes et les comportements en matière de consommation de substances se dessinent tôt, durant l’enfance, et qu’il convient d’en tenir compte dans l’élaboration et la mise en place des actions de prévention. Among young adolescents, early use of alcohol has been shown to be related to later alcohol use disorders and alcohol-related problems in numerous epidemiologic studies. However, if drinking problems are now well documented in young people, few data are available on alcohol use in children and young adolescents. The purpose of this study was to examine the perceptions and attitudes with respect to alcohol use among young adolescents entering their first year of secondary school (mean age, 11.5years). Data were collected from the ESPACE program, a preventive program conducted in the educational district of Limoges, France. Of the 2268 respondents with complete data, 73.4% (77.1% in males vs. 69.9% in females; P <0.001) reported having tasted alcohol drinks and 3.7% (4.9% in males vs. 2.6% in females; P =0.004) having experienced drunkenness at least once. Of these adolescents, 5.4% (8.5% in males vs. 2.4% in females, P <0.001) reported consuming alcohol at least once per month, which may be considered as a sort of regular drinking pattern. Taking age, sex, and level of alcohol consumption into account, experience of drunkenness (21.9% in regular users vs. 3.7% in occasional users), tobacco use (25.8% in regular users vs. 12.6% in occasional users and 1.5% in nonusers) and cannabis use (6.0% in regular users vs. 0.9% in occasional users and 0.2% in nonusers) were found to be significantly more frequent in regular alcohol users than in other students (P <0.001). Data analysis also showed that regular alcohol users felt significantly more frequently depressed, lacking self-assurance, dissatisfied with their physical appearance and their way of life, and they felt that they exhibited significantly more impairments in their interactions with parents, peers, and the school environment. Similarly, they were found to have significantly more frequently an inclination for risk behaviors and a significantly more positive view of drinking than other students. These results look almost like those reported in adolescents and young people, and show that the alcohol abuse pattern is drawn early in childhood. They also highlight the value of epidemiologic investigations for planning preventive interventions.


      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Syndrome de Lemierre révélé par un torticolis
    • Abstract: Publication date: Available online 31 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): R. Ben Abdallah Chabchoub , A. Riquet , A. Ramdane , L. Vallée , S. Raccoussot
      Le syndrome de Lemierre classique est une affection rare et grave qui associe une thrombose de la veine jugulaire interne et des emboles septiques. Nous rapportons un cas d’une variante séméiologique de ce syndrome secondaire à une mastoïdite, d’évolution favorable, chez un enfant en bonne santé, aux antécédents d’otite moyenne aiguë et consultant pour un torticolis non fébrile. Un diagnostic rapide et la mise en route d’un traitement adapté sont nécessaires pour réduire le taux de mortalité. Classical Lemierre syndrome is a rare and severe disease with thrombosis of the internal jugular vein and metastatic infections. We report on a case of Lemierre-like syndrome secondary to mastoiditis, with a favorable outcome, in a healthy infant presenting with torticollis. Early diagnosis and treatment with antibiotics are necessary to decrease mortality.


      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • L’éthique dans les services d’accueil des urgences
           pédiatriques : accès aux soins, communication et
           confidentialité
    • Abstract: Publication date: Available online 31 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): J. Benoit , L. Berdah , A. Carlier-Gonod , T. Guillou , C. Kouche , M. Patte , M. Schneider , S. Talcone , H. Chappuy
      La précarité, en constante augmentation, n’épargne pas les enfants. En France, l’accès aux soins est possible pour tous les enfants grâce à différentes structures et mesures existantes. Les modalités de prise en charge pour les patients étrangers font l’objet de textes de lois précis souvent peu connus du personnel soignant. Les services d’accueil d’urgences (SAU), par leurs locaux, leur organisation, leurs intervenants et l’affluence des patients, constituent un environnement particulier qui n’est pas toujours propice à la communication et peut favoriser des situations de maltraitance. L’urgence de la situation ne doit pas mettre la communication au second plan. La place de l’enfant dans le dialogue est souvent oubliée. Prendre en considération la relation triangulaire en respectant la parole de l’enfant et faire participer les parents lors des soins sont des garants d’une bonne alliance thérapeutique. La confidentialité et le secret médical dans les SAU pédiatriques sont régis par des lois. Cependant, l’évolution des pratiques thérapeutiques, du cadre de l’exercice médical et la multiplicité des intervenants imposent des contraintes fortes tant au niveau individuel que collectif, au détriment du secret médical. Children suffer most from today's increasing precariousness. In France, access to care is available for all children through various structures and existing measures. The support for foreign children is overseen by specific legislation often unfamiliar to caregivers. Pediatric emergencies, their location, organization, actors, and patient flow are a particular environment that is not always suitable to communication and may lead to situations of abuse. Communication should not be forgotten because of the urgency of the situation. The place of the child in the dialogue is often forgotten. Considering the triangular relationship, listening to the child and involving the parents in care are the basis for a good therapeutic alliance. Privacy and medical confidentiality in pediatric emergencies are governed by law. However, changes in treatments and medical practices along with the variety of actors involved imply both individual and collective limitations, to the detriment of medical confidentiality.


      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Élaboration, mise en place et analyse d’une fiche de
           traçabilité « décisions concertées –
           soins raisonnables » en soins palliatifs pédiatriques
    • Abstract: Publication date: Available online 31 March 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): M. Paoletti , M.-N. Litnhouvongs , J. Tandonnet
      Introduction Le processus décisionnel des limitations et des arrêts de traitements (LAT) est encadré par la loi Leonetti. La démarche de non-réanimation s’inspire du même processus décisionnel pour les enfants en situation palliative. Pour répondre aux exigences de traçabilité et de collégialité et favoriser la communication, l’équipe ressource de soins palliatifs pédiatriques d’Aquitaine a créé une fiche de transmission transversale traçant les étapes de la réflexion. Matériel et méthodes Étude rétrospective évaluant les fiches ayant tracé les décisions de LAT. Résultats Cinquante-huit fiches avaient été remplies, majoritairement en réanimation (71 %). L’âge médian des enfants était de 1,75 mois (0,2–34,5). La collégialité avait été systématiquement respectée. La partie la moins renseignée (53 %) concernait la retranscription des entretiens d’annonce de la décision prise avec les familles. Soixante-dix-neuf pour cent des enfants avaient été transférés du service à l’origine de la rédaction de la fiche avec la transmission de ces informations. Discussion Le nombre de fiches remplies montre l’intérêt que ce document a suscité bien qu’on ne puisse pas garantir l’exhaustivité. Cet outil a permis une formalisation des décisions prises et facilité la transmission des informations. La traçabilité des échanges avec les familles doit être améliorée. La fiche a permis d’introduire la démarche palliative comme support à la réflexion de la démarche de non-réanimation. Conclusion Grâce à cet outil, les conditions de décisions de LAT, la transmission de l’information et la continuité des soins ont été améliorées. Introduction In France, a legal framework and guidelines state that decisions to limit treatments (DLT) require a collaborative decision meeting and a transcription of decisions in the patient's file. The do-not-attempt-resuscitation order involves the same decision-making process for children in palliative care. To fulfill the law's requirements and encourage communication within the teams, the Resource Team in Pediatric Palliative Care in Aquitaine created a document shared by all children's hospital units, tracing the decision-making process. This study analyzed the decision-making process, quality of information transmission, and most particularly the relevance of this new “collaborative decision-making for reasonable care” card. Material and methods Retrospective study evaluating the implementation of a traceable document relating the DLT process. All the data sheets collected between January and December 2013 were analyzed.
      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Information des parents de nouveau-nés AS à la suite du
           dépistage néonatal de la drépanocytose :
           expériences lyonnaise et marseillaise (2001–2010)
    • Abstract: Publication date: Available online 1 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): P. Joly , C. Badens , S. Fekih , N. Philippe , F. Merono , I. Thuret , C. Pondarré



      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Profil et sensibilité aux antibiotiques de 1879 bactéries
           urinaires pathogènes isolées chez l’enfant
           (2012–2013)
    • Abstract: Publication date: Available online 1 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): M. Marzouk , A. Ferjani , M. Haj Ali , J. Boukadida
      Introduction Nous présentons les données concernant le profil bactériologique et la sensibilité aux antibiotiques des bactéries urinaires isolées chez des enfants de la région de Sousse (Tunisie). Population et méthodes Il s’est agi d’une étude rétrospective portant sur les examens cytobactériologiques d’urines positifs provenant d’enfants ou de nouveau-nés et parvenus à notre laboratoire durant les années 2012 et 2013. L’identification bactérienne a été réalisée selon les méthodes conventionnelles. La réalisation et l’interprétation de l’antibiogramme ont été effectuées selon les recommandations du comité de l’antibiogramme de la Société française de microbiologie. Résultats Nous avons collecté 1879 bactéries non redondantes dominées à plus de 73 % par Escherichia coli. Les bactéries provenaient majoritairement d’enfants et de nourrissons (84 %) ; la plupart (65,7 %) provenaient de milieu communautaire. Le taux de résistance des entérobactéries aux bêta-lactamines était élevé, avec production de bêta-lactamase à spectre étendu pour 12,8 % de celles provenant d’enfants vs 22,6 % des souches néonatales. Une fréquente efficacité des furadoïnes, de l’imipénème, de la fosfomycine et de la colistine a été notée. Conclusion L’impact du large usage des bêta-lactamines en milieux néonatal et pédiatrique est mesurable. La colistine, l’imipénème et la fosfomycine sont les antibiotiques les plus fréquemment actifs sur les bactéries responsables d’infections urinaires pédiatriques et néonatales ; toutefois, leur prescription ne peut se faire de manière probabiliste. Les nitrofuranes, actifs sur les bactéries uropathogènes chez l’enfant et le nouveau-né, présentent certaines limites d’utilisation sur ce terrain, et leur indication en cas de pyélonéphrite reste à discuter. Introduction We present recent data on the bacteriological profile and antibiotic susceptibility of uropathogenic bacteria isolated in children and newborns in our region over the past 2years. Materials and methods A retrospective study on the positive urine cultures from pediatric and neonatal populations during 2012–2013. Bacteria were identified using conventional methods. Susceptibility testing was performed and interpreted as recommended by the committee of the susceptibility of the French Society of Microbiology (CA-SFM). Results We collected 1879 non-redundant bacteria with more than 73% Escherichia coli. Children and infants (mean age, 32months [range, 1month to 14years]) accounted for 84% of the bacteria collected and newborns (mean age, 12days [range, 1day to 1mon...
      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Néphrite tubulo-interstitielle aiguë au cours d’une virose
           respiratoire à adénovirus et virus respiratoire syncytial
    • Abstract: Publication date: Available online 1 April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): A. de Suremain , R. Somrani , G. Bourdat-Michel , N. Pinel , C. Morel-Baccard , V. Payen
      Dans presque 10 % des cas, l’insuffisance rénale aiguë (IRA) est la conséquence d’une néphrite tubulo-interstitielle aiguë (NTIA). La plupart de ces NTIA sont d’origine médicamenteuse mais parfois la cause est virale par un mécanisme probablement indirect. Un garçon de 13 mois immunocompétent a été hospitalisé pour une IRA sévère avec anurie, dans un contexte de toux fébrile et rhinorrhée depuis une semaine. La biopsie rénale réalisée précocement a mis en évidence des lésions tubulo-interstitielles avec un infiltrat modéré de lymphocytes, sans signe de nécrose. Il n’y avait ni inclusion intranucléaire, ni hémorragie interstitielle, ni atteinte glomérulaire ou vasculaire. La recherche étiologique a infirmé une cause immunitaire, immunologique postinfectieuse ou médicamenteuse. Le prélèvement nasal analysé par amplification génique (PCR) multiplex a identifié la présence d’adénovirus (ADV) et de virus respiratoire syncytial (VRS). Les mêmes analyses sur le sang, les urines et les biopsies rénales ont en revanche été négatives. L’enfant a été dialysé pendant dix jours et une reprise de la diurèse a été observée dans les 48h suivant la mise en route d’une corticothérapie. La physiopathologie de la NTIA dans cette virose respiratoire n’est pas élucidée mais un mécanisme à médiation immunitaire est probablement en cause, pour une atteinte rénale aussi sévère dans ce contexte d’infection respiratoire à ADV ou VRS. Acute tubulointerstitial nephritis (TIN) is responsible for nearly 10% of acute renal failure (ARF) cases in children. It is mostly drug-induced, but in a few cases viruses are involved, probably by an indirect mechanism. An immune-competent 13-month-old boy was admitted to the intensive care unit for severe ARF with anuria in a context of fever, cough, and rhinorrhea lasting 1 week. The kidney biopsy performed early brought out tubulointerstitial damage with mild infiltrate of lymphocytes, without any signs of necrosis. There were no virus inclusion bodies, no interstitial hemorrhage, and no glomerular or vascular damage. Other causes of TIN were excluded: there was no biological argument for an immunological, immune, or drug-induced cause. Adenovirus (ADV) and respiratory syncytial virus (RSV) were positive in respiratory multiplex polymerase chain reaction (PCR) in nasal aspirate but not in blood, urine, and renal tissue. The patient underwent dialysis for 10 days but the response to corticosteroid therapy was quickly observed within 48h. The mechanism of TIN associated with virus infection is unknown. However, it may be immune-mediated to be able to link severe renal dysfunction and ADV and/or RSV invasion of the respiratory tract.


      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Editorial board
    • Abstract: Publication date: April 2015
      Source:Archives de Pédiatrie, Volume 22, Issue 4




      PubDate: 2015-04-03T05:35:27Z
       
  • Le difficile passage à l’âge adulte en matière de
           soins : l’exemple de l’épilepsie
    • Abstract: Publication date: Available online 26 February 2015
      Source:Archives de Pédiatrie
      Author(s): A.-O. Affdal , M.-L. Moutard , T. Billette de Villemeur , N. Duchange , C. Hervé , G. Moutel
      Objectif Le but de cette étude était d’analyser les modalités de la transition des soins en épilepsie d’un service pédiatrique vers un service pour adultes et par-là même l’acquisition de l’autonomie du patient. Méthode Notre enquête a été menée à l’aide d’un guide d’entretien composé de trois grandes parties : les critères du passage du patient vers une prise en charge pour adultes (éléments pris en compte, anticipation, opinion du patient…), les conditions (travail commun avec les neurologues, transmission du dossier médical, continuité des soins…), la place des travailleurs sociaux et des psychologues (leur rôle…). Dix médecins appartenant aux 6 grands services des hôpitaux de Paris impliqués dans le suivi d’enfants et d’adolescents épileptiques et travaillant dans les services de neuropédiatrie de la région Île-de-France ont été interviewés. Résultats Pour la majorité des médecins, l’âge de 18ans était le principal argument retenu pour envisager la transition. D’après eux, les parents sont en général très angoissés à l’idée que leur enfant change de médecin (7/10). Pour 8 médecins sur 10, c’est le neurologue hospitalier qui est retenu pour le relais. Les médecins reconnaissent l’importance des psychologues et des travailleurs sociaux bien qu’ils ne soient pas systématiquement sollicités. Le processus d’autonomisation dépend fortement du rôle du pédiatre et des parents qui se montrent pour certains très protecteurs. Ce comportement fragilise l’élan d’autonomisation du patient et varie, bien sûr, selon le degré des troubles physiques ou moteurs. De plus, cette problématique soulève la nécessité d’un travail interdisciplinaire qui est aujourd’hui encore très approximatif. Conclusion Le manque de structures adaptées à la singularité de chaque patient et de coordination entre les différentes institutions ne favorise pas l’acquisition de l’autonomie. Une prise en charge globale des patients épileptiques au sein d’un réseau répondant au mieux à leurs besoins pourrait être un élément de réponse ainsi qu’une médecine adaptée aux adolescents. Objective The purpose of this study was to analyze modalities of the transition from pediatric to adult epilepsy care and patients’ acquisition of autonomy. Method This study was conducted using semidirected interviews composed of three major parts: the patient's criteria of transition toward adult healthcare (factors taken into account, anticipation, the patient's opinion, etc.), conditions (teamwork with the neurologists, transmission of the medical record, continuity of health care, etc.), and the role played by social workers and psychologists. We interviewed 10 doctors belonging to six major Parisian hospital units involved in the monitoring of children and adolescents with epilepsy and working in Pediatric Neurology Departments of the Île-de-France region.
      PubDate: 2015-03-01T00:19:42Z
       
 
 
JournalTOCs
School of Mathematical and Computer Sciences
Heriot-Watt University
Edinburgh, EH14 4AS, UK
Email: journaltocs@hw.ac.uk
Tel: +00 44 (0)131 4513762
Fax: +00 44 (0)131 4513327
 
About JournalTOCs
API
Help
News (blog, publications)
JournalTOCs on Twitter   JournalTOCs on Facebook

JournalTOCs © 2009-2015